Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Une start-up va-t-elle ringardiser les grandes agences de presse ?

Ce sont plusieurs dizaines de milliards de dollars de valorisation boursière qui sont en jeu.

Ainsi que le relève le site Business Insider, Owlin, une petite start-up hollandaise, a annoncé qu’elle était capable de délivrer à ses clients les informations – notamment financières – jusqu’à un quart d’heure plus rapidement que les grandes agences de presse (Bloomberg, Reuters…).

Or la vitesse de transmission de leurs dépêches est ce qui permet à ces agences de facturer annuellement à leurs clients – institutions et professionnels de la finance en tout genre – plusieurs milliers de dollars par licence utilisateur. Sur les marchés financiers, détenir une information importante quelques minutes – ou parfois même quelques secondes – avant ses concurrents peut en effet valoir des millions de dollars.

Le Siège de l’agence Bloomberg à New York – (CC) edenpictures

Owlin a été fondée par deux étudiants d’un village reculé des Pays-Bas. Ces deux jeunes quittèrent l’université estimant ne pas y être suffisamment challengés intellectuellement. Ils développèrent des algorithmes permettant d’analyser des millions de sites d’actualité et de blogs afin de faire émerger les scoops, les informations les plus sensibles et les tendances les plus significatives. Un après avoir créé Owlin, ils furent sélectionnés parmi des centaines de start-ups du monde entier par l’incubateur Rockstart Accelerator.

Ainsi que j’ai déjà eu l’occasion de l’évoquer sur Superception (lire notamment ici et ici), l’utilisation de solutions d’intelligence artificielle de plus en plus perfectionnées pèse sur l’univers des médias en ligne depuis quelque temps. Mais c’est la première fois à ma connaissance que ce phénomène trouve un débouché potentiellement aussi révolutionnaire.

En effet, si Owlin tient ses promesses, son offre pourrait être aux agences de presse ce que Google News est à beaucoup de médias : un bâton de dynamite numérique.

3 commentaires sur “Une start-up va-t-elle ringardiser les grandes agences de presse ?”

› Ajouter un commentaire

Ce qui est domage c’est que toute cette belle intelligence est utilisée à favoriser la spéculation financière, alors qu’il y aurait bien mieux a faire avec … mais bon …

Laisser une réponse à Cedric Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo