Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

La leçon de management de Steven Spielberg

Le réalisateur le plus rentable de l’histoire du cinéma aime, contrairement à ses confrères, gérer plusieurs projets de films en même temps. Pourquoi ?

“C’est une question de mise en perspective. Lorsque je suis concentré sur un seul projet, je tends à devenir obsessionnel sur chaque scène. Je filme quelque chose et je tombe amoureux de mon propre travail. A contrario, jongler avec plusieurs projets m’aide à garder du recul. Si j’interromps un tournage pour participer à une réunion sur un scénario, je suis absorbé par de nouveaux problèmes et, lorsque je reviens au tournage, je vois les choses avec un oeil nouveau”.

(CC) Jeremy G. (Jayme Rose)

Il n’est pas étonnant qu’un réalisateur veuille avoir un nouvel angle de vue. Plus sérieusement, je trouve remarquable qu’un génie de la dimension de Steven Spielberg organise expressément son emploi du temps de manière à conserver un sens critique par rapport à son art.

C’est l’expression d’une lucidité et d’une modestie sur lesquelles nous devrions prendre exemple.

Un commentaire sur “La leçon de management de Steven Spielberg”

› Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo