Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Les stars sont les meilleurs vecteurs du travail d’équipe

C’est ce que montre une étude menée par une équipe conjointe des universités de Caroline du Nord, Iowa, Texas et Pékin.

En premier lieu, les chercheurs demandèrent à des étudiants d’une université chinoise de réaliser individuellement autant de cubes en origami qu’ils pouvaient le faire en vingt minutes. Puis ils les réunirent en groupes de quatre personnes et leur firent construire les plus hautes structures possible à partir des cubes qu’ils avaient façonnés.

Dans la moitié des équipes, un chercheur désigna publiquement et applaudit le meilleur participant. Dans les autres équipes, aucune reconnaissance ne fut accordée.

Les chercheurs firent ensuite accomplir le même exercice – individuel puis collectif – aux volontaires et mesurèrent de nouveau les performances de chaque participant et chaque équipe.

Il s’avéra que la performance individuelle des membres des équipes dont le meilleur élément avait été reconnu publiquement lors du premier exercice progressa, de même que leur efficacité collective. Ce ne fut pas le cas pour les équipes qui n’avaient bénéficié d’aucune reconnaissance individuelle.

(CC) Shawn Collins

(CC) Shawn Collins

Les chercheurs analysèrent ensuite le fonctionnement d’une entreprise industrielle chinoise qui nomme des “employés du mois” depuis plusieurs années dans certains de ses départements mais pas dans tous.

Cette analyse confirma les données recueillies lors de l’expérimentation universitaire : la performance individuelle et collective des équipes qui désignent un “employé du mois” augmente, alors qu’elle ne progresse pas dans les équipes qui n’appliquent pas cette méthode.

Cette étude montre donc qu’il est possible de conjuguer reconnaissance individuelle et performance collective. Elle met en exergue une sorte d’effet halo managérial dans lequel la reconnaissance attribuée à une “star” augmente la motivation, et donc la performance, de l’ensemble du groupe auquel elle appartient.

Cette conclusion va à l’encontre de l’idée reçue selon laquelle une reconnaissance individuelle ne ferait qu’attiser la concurrence au sein d’un collectif. Ce serait cependant certainement le cas si ladite reconnaissance était d’ordre financier.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo