Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

L’une des stars les plus étonnantes du web social…

… est une écolière californienne de 18 ans.

Bethany Mota vit chez ses parents et a passé le bac l’an dernier. Elle compte pourtant plus d’abonnés (4,9 millions) à sa chaîne YouTube que Lady GaGa et davantage (2,3 millions) sur Instagram que les magazines Cosmopolitan, Elle, Glamour, Marie-Claire et Vogue réunis. Elle dispose également de 1,18 million de fidèles sur Twitter.

Par quel miracle Bethany a-t-elle accompli cette prouesse ? Elle est spécialiste des “haul videos“, ces productions sans prétention dans lesquelles un(e) internaute présente les achats qu’il(elle) a effectués.

(CC) Bethany Mota

(CC) Bethany Mota

De manière paradoxale par rapport aux autres célébrités, la principale qualité de Bethany Mota est de ressembler trait pour trait aux clientes des grandes enseignes, y compris dans la gamme de prix de leurs achats. Le succès de l’écolière sur Internet, où elle a commencé à se mettre en scène à l’âge de 13 ans et publié depuis lors plusieurs centaines de vidéos, a de fait attiré l’attention des marques. Aéropostale vient ainsi de signer avec elle un accord pour lancer une ligne de vêtements et bijoux à son nom.

Comme le soulignait récemment Business Insider, il s’agit probablement à ce jour du contrat le plus significatif entre une grande marque et une personnalité dont l’exposition médiatique est limitée au web. En outre, la présence de Bethany Mota sur YouTube lui rapporterait aujourd’hui 40 000 dollars par mois.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo