Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Il vaut mieux être plusieurs sur un bon coup que seul sur un mauvais

Surtout quand il s’agit des Jeux Olympiques.

Un intéressant accord entre Facebook et la chaîne de télévision américaine NBC va être mis en œuvre à l’occasion des prochains Jeux Olympiques de Londres dont NBC est le diffuseur exclusif outre-Atlantique.

Lors des derniers Jeux Olympiques d’été en 2008 à Pékin, Facebook ne comptait “que” 100 millions de membres (contre environ 900 millions aujourd’hui) et l’engagement du grand public, toutes tranches d’âge confondues, sur les réseaux sociaux était sans commune mesure avec ce qu’il est aujourd’hui.

Désormais, un grand nombre de téléspectateurs sont actifs sur leur “deuxième écran” (celui de leur smartphone, de leur tablette ou de leur ordinateur) pendant qu’ils regardent leur “premier écran” (celui de leur poste de télévision). J’ai dernièrement évoqué cette tendance ici. Beaucoup d’émissions de télévision encouragent d’ailleurs leur public à discuter en ligne soit en affichant un hashtag Twitter (mot-clic) à l’écran, soit en ayant des partenariats plus élaborés avec des réseaux sociaux (à l’exemple de celui conclu par le championnat automobile américain NASCAR avec Twitter, cf. cet article).

Cité dans The New York Times, Gary Zenkel, le Président de NBC Olympics, a expliqué que NBC cherche, dans le cadre de son partenariat avec Facebook, à reconstituer son audience qui s’est tant dispersée ces dernières années. C’est un aspect d’autant plus important que, une nouvelle fois, la retransmission des Jeux Olympiques sera une opération déficitaire pour la chaîne.

Cependant, l’accord entre Facebook et NBC n’inclut aucune composante publicitaire et ne voit pas de versement financier entre les deux parties. Concrètement, la page de NBC Olympics sur Facebook sera régulièrement actualisée avec des contenus exclusifs. Les amis des fans de cette page verront qu’ils sont en train de visionner ou lire ces contenus dédiés, ce qui pourra leur donner envie de devenir à leur tour fan de cette page. En outre, le partage d’informations et d’opinions sur Facebook permettra aux gens de découvrir des sports et des athlètes qui leur auraient échappé parmi les milliers d’heures de programmes que représente la totalité de la couverture des Jeux.

20120712-134040.jpg

Parallèlement, les données relatives aux conversations en ligne fournies par Facebook à NBC alimenteront sa couverture des Jeux. Un “Facebook Talk Meter” – compteur de conversations sur Facebook – sera même utilisé en prime-time pour expliquer quels sujets et quelles personnalités sont les plus discutés sur le réseau social. Enfin, NBC fera la promotion durant ses émissions du sondage quotidien qui sera réalisé sur Facebook à propos des Jeux.

Le partenariat avec Facebook n’est pas exclusif. NBC reconduira en effet l’opération réalisée avec Twitter lors des Jeux Olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver. NBC avait alors utilisé un “Twitter Tracker” qui montrait en direct les tweets relatifs aux JO.

Dans tous ces partenariats, la chaîne de télévision apporte la quantité – les dizaines de millions de téléspectateurs – et les réseaux sociaux la qualité – l’engagement de ces téléspectateurs dans des conversations en ligne. L’avantage de NBC par rapport aux réseaux sociaux ne tient donc déjà presque plus qu’à son exclusivité sur les droits de retransmission des Jeux.

C’est d’ailleurs pourquoi elle accepte que ladite retransmission soit, nonobstant des gains en termes d’image, déficitaire sur le plan purement économique. Mais, lorsque Facebook décidera d’acquérir les droits de retransmission d’événements sportifs, il y aura vraiment le feu dans les studios de télévision.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo