Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Notre relation amphigourique aux médias

Un sondage américain confirme la mauvaise image des médias au sein de la population. A qui la faute ?

Ce sondage a été réalisé par Princeton Survey Research Associates International pour évaluer la popularité des principaux secteurs de la Société américaine.

Le plus populaire est le secteur des PME alors que le moins populaire est le gouvernement fédéral. Tout aussi inquiétante pour la vie démocratique est la position des médias dans ce classement : avant-derniers.

Ce classement appelle deux commentaires de ma part :

  • ainsi que je le répète à l’envi sur Superception, les médias constituent l’un des piliers les plus fondamentaux de la démocratie avec leur triple mission d’information, d’éducation et de libre expression des citoyens. Ce sondage, qui est cohérent avec les études comparables réalisées dans les grands pays occidentaux, n’est donc pas une bonne nouvelle ;
  • il confirme le paradoxe – ou l’hypocrisie – des déclarations des peuples sur leurs médias : ils en critiquent continûment la qualité tout en étant accros aux plus médiocres.

Or, avec nos médias comme avec les dirigeants qui nous gouvernent, on n’a que ce qu’on mérite. Nous sommes in fine les responsables du paysage médiatique que nous déplorons.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo