Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Vive le risque !

Risque, erreur, lucidité, progrès et ennui.

Un article paru aujourd’hui sur le blog de la Harvard Business Review a particulièrement résonné auprès de moi. A partir d’un cas individuel, il souligne que le mécanisme de contrôle de certaines entreprises – la manière dont elles décident d’allouer leurs ressources, de démarrer et d’arrêter des projets… – est conçu de manière à minimiser les erreurs. Ces entreprises se caractérisent par un processus de prise de décisions fondé sur le consensus et, partant, sur de nombreuses réunions.

Comme l’indique l’auteur de l’article, un tel mécanisme n’est pas erroné en soi, surtout lorsque les problèmes peuvent être précisément définis. Il permet même dans certains cas d’éviter certains errements très coûteux. Cependant, les entreprises qui focalisent leur fonctionnement sur la minimisation des erreurs ont leurs limites, notamment dans des marchés qui connaissent d’importantes mutations – ce qui est le cas d’un nombre croissant de secteurs dans notre monde si volatil.

(CC) djgis

Il y a une petite semaine, je faisais une (longue) présentation à l’équipe d’une agence qui va désormais travailler à nos côtés. Présentation de l’entreprise qui m’emploie, du programme sur lequel ils vont oeuvrer et des “7 principes pour bien travailler avec moi”. L’un de ses principes est la prise de risques.

J’adhère en effet complètement au dicton de la Silicon Valley qui stipule que ceux qui n’ont jamais échoué n’ont pas pris assez de risques. Mais, pour pouvoir prendre des risques, il faut travailler dans une organisation qui encourage cette approche ou, du moins, la tolère.

Incidemment, une telle organisation n’est, à mon sens, pas fondamentalement plus courageuse que les autres ; elle est surtout plus lucide. Je m’explique : tous les êtres humains commettent des erreurs. Minimiser le risque par peur de l’erreur est donc une chimère. Mieux vaut que des erreurs soient commises en prenant des risques, c’est-à-dire en se donnant davantage de chances de progresser, voire même de franchir un palier, qu’en étant prudent.

A cet égard, ainsi que je l’ai déjà souligné sur Superception dans l’un de mes articles sur ma vision de management, je suis personnellement très favorable aux expérimentations que je considère comme l’airbag de la prise de risques : en expérimentant, on tente quelque chose de nouveau mais on en limite les potentiels effets négatifs en bornant son domaine d’application.

Et puis la prise de risques est le meilleur remède que je connaisse contre l’ennui. 🙂

4 commentaires sur “Vive le risque !”

› Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo