Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Les révolutions les plus nombreuses sont toujours les meilleures

Si vous avez aimé la révolution de l’Internet fixe, vous allez adorer la révolution de la mobilité.

Mary Meeker, l’ancienne analyste vedette de Morgan Stanley aujourd’hui associée au sein du fonds d’investissement Kleiner Perkins, a présenté l’état de l’Internet lors de la conférence All Things Digital D10.

Elle a une nouvelle fois souligné l’expansion apparemment irrésistible du mobile :

  • à l’échelle mondiale, le trafic Internet mobile représente désormais 10% du trafic Internet total contre 1% fin 2009 ;
  • en Inde, le deuxième marché Internet derrière la Chine, le trafic Internet mobile vient de supplanter le trafic Internet fixe ;
  • aux Etats-Unis, 29% des adultes possèdent aujourd’hui une tablette ou un lecteur de livres électroniques contre 2% seulement il y a moins de trois ans.

Mary Meeker – (CC) JD Lasica

Mary Meeker est très optimiste concernant la monétisation du mobile. Elle considère que l’Internet fixe a démontré que les revenus publicitaires suivent les audiences et que ce n’est qu’une question de temps avant que l’Internet mobile ne produise des revenus publicitaires correspondant à son taux d’utilisation dans le grand public.

Outre l’expansion du mobile, Meeker a consacré sa présentation à la “ré-imagination” de beaucoup d’industries touchées par les nouvelles technologies. La première génération de “ré-imaginations” consista dans le remplacement d’anciens modèles de business par ceux imposés par l’Internet fixe. Ainsi de la presse écrite dont le montant des revenus publicitaires fut dépassé – après 305 années de règne ! – par celui des revenus publicitaires Internet en 2010.

La prochaine génération de “ré-imaginations” concerne pêle-mêle l’ordinateur, la connectivité, la narration des histoires personnelles, le journalisme, la prise de notes, le dessin, la photographie, les journaux intimes, les magazines, les livres, la musique, le son, les concerts, la vidéo, la diffusion et la consommation de télévision, les télécommunications, le GPS, la décoration, les taxis, les voitures, les pages jaunes, les coupons de réduction, la restauration rapide, les caisses enregistreuses, le commerce de détail, la production industrielle, la recherche d’investissements, la banque de détail, le travail collaboratif, le recrutement, les focus groupes, la gestion des données, les signatures de document, l’accès à la santé, l’enseignement, le jeu vidéo, les récompenses, les subventions publiques, la surveillance de la criminalité, les thermostats, le suivi des animaux domestiques…

Cette partie, qui représente plus de la moitié de sa présentation, n’est pas la plus originale. Mais elle présente l’intérêt de dresser une liste presque exhaustive des mutations engendrées par la généralisation des nouvelles technologies. Et, sans surprise, ces mutations résultent le plus souvent de technologies et d’applications mobiles.

La Terre tourne plus vite que jamais.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo