Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Lecture : “April 4, 1968: Martin Luther King, Jr.’s Death and How it Changed America” par Michael Eric Dyson (2009, 307 pages)

Lisez cette critique mais ne lisez pas ce livre. 🙂

Michael Eric Dyson est professeur de sociologie à l’Université de Georgetown (Washington DC).

Martin Luther King mérite clairement mieux que cet ouvrage et je serai heureux de lire une autre biographie du héros des droits civiques qui me permettra d’apprendre beaucoup plus à son propos.

En effet, le livre de Dyson interprète la relation de Martin Luther King à la mort avec une posture faussement émotionnelle insupportable avant de se plonger dans une étude sans intérêt de son héritage au sein de la société américaine de Jesse Jackson à Oprah Winfrey.

Mais le pire est encore à venir avec une fausse interview de MLK en 2009 qui aurait davantage sa place dans le magazine “Voici” qu’au sein du Département de sociologie de l’Université de Georgetown.

NOTE : E.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo