Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

L’avenir de la presse passera-t-il par les blogs ?

Un blogueur américain vient de prendre une initiative passionnante.

Le commentateur politique (plutôt) conservateur Andrew Sullivan, auteur du blog The Dish, a annoncé hier qu’il quittait la plate-forme web The Daily Beast/Newsweek, propriété du mogul américain Barry Diller, pour lancer son propre média payant. The Dish publie 240 articles par semaine et attire un million de visiteurs uniques par mois.

En clair, celles et ceux qui veulent continuer de lire ses articles devront payer un abonnement annuel de 19,90 dollars (soit cinq centimes par jour). Les abonnés peuvent verser plus pour témoigner de leur soutien à Sullivan. Les autres lecteurs auront toujours accès aux brèves du site mais ne pourront profiter gratuitement que d’un nombre limité d’articles.

Les revenus générés par les lecteurs seront les seuls du site : celui-ci ne sera plus soutenu par un grand média comme jusqu’à présent, n’acceptera pas d’investissement de financiers et ne prendra pas de publicités (au moins dans un premier temps). C’est un extraordinaire risque – et une exceptionnelle aventure – pour Sullivan et ses quelques collaborateurs. Ainsi qu’il l’écrit dans son annonce, son seul filet de sécurité sera ses lecteurs.

Cette initiative constitue aussi la meilleure manière d’assurer son indépendance – hors de toute pression sur les contenus en raison de la course aux pages vues par exemple – et, partant, celle de ses lecteurs.

Andrew Sullivan – (CC) Trey Ratcliff

Enfin et surtout, c’est une innovation passionnante pour le monde de la presse. Après avoir vu de grands noms, au premier rang desquels The New York Times (lire notamment ici), mettre en place des systèmes payants pour monétiser leurs contenus sur Internet, verra-t-on en 2013 ce même système adopté par des individus auxquels leur talent et leur notoriété a permis de constituer des marques personnelles ?

Comme l’a souligné le journaliste Ben Smith sur Twitter, la démarche adoptée par Andrew Sullivan ressemble à celle initiée par le polémiste conservateur Glenn Beck sur The Blaze après son éviction de Fox News.

Depuis la nuit des temps, nous avons été habitués à des médias dont la force provenait de la réunion de différents auteurs et sources. Depuis peu, nous avons vu se développer sur Internet des blogs individuels de plus en plus influents. C’est peut-être à une nouvelle étape et à une petite révolution qu’Andrew Sullivan nous invite à participer en nous abonnant à son nouveau service qui sera lancé le 1er février prochain.

Pour ma part, c’est fait. Au-delà de la qualité de la production éditoriale de Sullivan et de son amour pour les chiens, je ne pouvais que soutenir un blogueur qui veut gagner sa vie par son seul talent d’écriture. 😉

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo