Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Les journalistes travailleront-ils demain sur Twitter ?

Parfois, la seule manière de joindre en direct les témoins de l’actualité est d’échanger avec eux sur le site de micro-blogging. Quelles seront les conséquences à terme de cette évolution pour les journalistes ?

Il y a une semaine, un cambriolage avec prise d’otages eut lieu dans un centre commercial de Westchester tout près de Los Angeles.

Or, ainsi que le raconta FishBowl L.A., 200 personnes environ furent bloquées dans un cinéma voisin pendant l’intervention des unités d’élite de la police.

Un journaliste du site BuzzFeed communiqua alors avec certaines de ces personnes sur Twitter afin de nourrir son compte-rendu de cet événement :

(CC) Twitter

C’est un exemple certes anecdotique mais cependant très représentatif du rôle que pourrait jouer à l’avenir Twitter pour faciliter le travail des journalistes lors d’événements aux acteurs ou témoins desquels ils ne peuvent avoir d’autre accès.

Le risque est naturellement que cette facilité offerte par Twitter élimine complètement le rôle de médiateur du journaliste, les acteurs ou témoins de l’actualité racontant directement sur le réseau créé par Jack Dorsey ce qu’ils vivent. On a déjà vu de telles situations se produire dans des cas aussi célèbres et différents que l’élimination d’Oussama Ben Laden (lire ici) ou le décès de Whitney Houston (lire ici). Mais les témoins de ces événements allumaient alors une mèche sur Twitter qui était reprise et développée par des journalistes.

Ce rôle d’intermédiaire survivra-t-il à la généralisation de l’usage de Twitter (ou de ses successeurs) ? La réponse réside dans la valeur ajoutée que le journaliste apportera au traitement de l’actualité. Aujourd’hui, cette valeur se trouve, sur Twitter, dans la crédibilisation et la propagation vers une audience plus large de témoignages bruts. Demain, cette double mission pourrait être inutile et les journalistes devront encore plus, pour demeurer pertinents, donner du sens aux événements rapportés par d’autres.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo