Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Google s’immisce dans le marché de l’actualité locale

Une menace de plus pour la presse écrite ?

Le site Quartz relate que Google teste en interne un renforcement de son offre d’informations locales. L’idée est de proposer une carte dédiée à l’actualité de proximité dans le service Google Now, une application accessible sur mobiles.

Google Now, qui est organisée par cartes thématiques (cf. capture d’écran ci-dessous), fournit proactivement à ses utilisateurs des informations dont ils peuvent avoir besoin : météo, agenda, trafic routier, transports publics, rappels de réservation de restaurant… Pour ce faire, Google Now exploite les données qu’il connaît à notre sujet (heure locale, positionnement géographique, centres d’intérêt…) et constitue incidemment un nouveau coup porté au mythe du respect de notre vie privée. C’est cependant un service que je trouve assez intéressant même si sa version pour iPhone et iPad n’est pas (encore) aboutie.

Google Now - (CC) Google

Google Now – (CC) Google

La nouvelle carte serait donc dédiée à l’actualité locale et adaptée aux centres d’intérêt des utilisateurs, par exemple les nouvelles relatives à l’école où est scolarisé un enfant. Le volume d’informations dont Google dispose sur chacun d’entre nous, par exemple à travers nos recherches sur Google Search, notre recours à Google Maps ou notre correspondance via Gmail, et sa puissance de traitement des données lui permettent en effet de personnaliser l’offre d’informations qu’il propose aux utilisateurs de Google Now en fonction du contexte dans lequel ils se trouvent à chaque instant.

J’ai souvent expliqué sur Superception que l’actualité locale constitue l’une des lignes de survie potentielles de la presse écrite. En effet, à ce jour, aucun site Internet n’a mis au point une offre pertinente dans ce domaine où, en revanche, certains organes de presse écrite remportent un réel succès (lire par exemple ici). C’est pourquoi l’initiative de Google, qui est l’entreprise numérique la mieux placée pour réussir dans ce domaine du fait de son approche contextuelle, est très intéressante.

Naturellement, il ne faut pas perdre de vue le fait que Google ne produit pas de contenus journalistiques et agit en agrégateur, c’est-à-dire qu’il sélectionne et met en ligne des contenus existants. Son offre d’information locale repose donc sur la pérennité du traitement de cette actualité par d’autres médias.

C’est à la fois la force et la faiblesse de son offre et de la menace que celle-ci fait peser sur la presse écrite.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo