Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Quelle est la valeur publicitaire des ados ?

C’est la question que pose l’offre faite par Snapchat aux annonceurs.

Sur cette application mobile, les photos et vidéos s’auto-détruisent après 10 secondes au maximum. Pourtant, elle demande aux marques de payer 750 000 dollars pour y présenter des publicités éphémères durant 24 heures. Ce montant place Snapchat en concurrence directe avec les programmes de prime time des grandes chaînes de télévision américaines.

Snapchat bénéficie de trois atouts pour justifier cette proposition.

(CC) Maurizio Pesce

(CC) Maurizio Pesce

Le premier concerne le caractère exclusif de l’audience qu’elle peut fournir aux marketeurs : les jeunes adultes. Alors que ce public est de plus en plus difficile à cibler pour les annonceurs, environ un tiers des Américains âgés de 18 à 34 ans utilisent l’application.

En outre, le caractère éphémère des publicités mises en ligne sur l’application est mitigé par le fait que ses utilisateurs doivent les consommer activement, comme tous les autres contenus, en appuyant sur un bouton pour accéder au message suivant. C’est le deuxième avantage concurrentiel de Snapchat par rapport aux autres réseaux sociaux.

Last but not least, l’application bénéficie d’une image à laquelle beaucoup de marques qui ciblent les jeunes ont intérêt à s’associer.

Snapchat pâtit cependant d’une faiblesse majeure. Comme la plupart des réseaux sociaux à leurs débuts publicitaires, elle n’offre pas une grande finesse de ciblage et d’analyse marketing aux annonceurs qui seraient prêts à l’utiliser. Ceux-ci ne sauraient par exemple pas quelle frange de la population adolescente (sexe, âge, localisation…) ils toucheraient ni quel serait leur taux de conversion. Mais la start-up travaille à s’améliorer dans ce domaine.

Elle se prépare également à publier des contenus à travers sa fonctionnalité “Discover. Elle produira elle-même une partie de ces contenus et recrute actuellement des journalistes, blogueurs et vidéastes dans cette optique.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo