Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Et si les journalistes n’avaient plus besoin des médias ?

Gutenberg se retourne dans sa tombe.

Le site britannique Journalism rapportait récemment le lancement aux Pays-Bas d’une nouvelle application – DNP (Die Nieuwe Pers) – pour smartphones et tablettes (accessible seulement sur les équipements Apple à ce stade) qui permet de s’abonner – pour 1,79 euro par mois et par journaliste – à la production éditoriale individuelle de journalistes et non plus de médias. Cette application a été créée suite à la fermeture d’un journal national, De Pers, en raison de la chute de ses revenus publicitaires.

(CC) Die Nieuwe Pers

Jan-Jaap Heij, l’ancien rédacteur en chef de De Pers et aujourd’hui initiateur de DNP explique à Journalism : “Nous considérons que les journalistes importent plus que les marques de média. Aujourd’hui, les lecteurs suivent les journalistes davantage que les journaux ou les médias. Nous essayons de mettre en place un canal au sein duquel chaque journaliste peut publier individuellement et opérer comme son propre journal. Nous ne sélectionnons pas les contenus proposés par les journalistes mais nous choisissons les journalistes avec lesquels nous voulons travailler. Ils sont tous des marques individuelles et peuvent se promouvoir eux-mêmes”.

A ce stade, tous les journalistes qui publient à travers DNP sont basés aux Pays-Bas. Ils ne paient aucun frais mais doivent en revanche investir en temps et en énergie pour rédiger et faire leur propre promotion. Les contenus proposés sont actuellement surtout écrits mais Heij pense à développer une offre photographique et vidéo. Un site web est également en cours de conception.

J’ai plusieurs fois évoqué sur Superception – dernièrement ici – la tendance de certains journalistes et/ou blogueurs à prendre leur indépendance vis-à-vis des médias pour nouer une relation commerciale directe avec leurs lecteurs.

C’est une logique qui remet en cause la révolution initiée il y a cinq siècles et demi par Gutenberg, laquelle donna un pouvoir quasi absolu à ceux qui détenaient les moyens techniques – au départ l’imprimerie puis les infrastructures nécessaires au cinéma, à la radio et à la télévision – de diffuser des contenus.

Dans le domaine des médias également, Internet rend nos Sociétés de plus en plus horizontales (pour reprendre l’un de mes thèmes favoris). Et le premier bénéficiaire est une nouvelle fois l’utilisateur final.

7 commentaires sur “Et si les journalistes n’avaient plus besoin des médias ?”

› Ajouter un commentaire

Bonjour,
Ils touchent une partie des revenus de l’application en fonction de l’audience de leurs articles.
Bien à vous.

Xophe

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo