Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Lecture : “Tiger Woods” par Jeff Benedict et Armen Keteyian (2018, 512 pages)

Ce livre n’a pas trait au golf.

Jeff Benedict et Armen Keteyian sont deux journalistes américains de télévision et presse écrite. Dans “Tiger Woods“, ils retracent la carrière et, surtout, la vie du plus grand champion de golf de ces dernières décennies.

Je ne m’intéresse au golf que lors du quatrième jour des tournois du grand chelem et de la Ryder Cup. C’est l’aspect mental de ce sport qui me passionne. Ce n’est pas un hasard si cette biographie de Tiger Woods s’appesantit considérablement sur son évolution psychologique, de sa construction, qui sera la cause à la fois de ses plus grands succès puis de sa chute abyssale, à sa reconstruction après celle-ci.

Naturellement, pour nous faire comprendre cet itinéraire, les deux auteurs explorent parfois les secrets de la vie privée du golfeur, de sa plus tendre enfance à ses dérives adultes. Mais cette incursion permet de prendre la mesure des extraordinaires difficultés que Woods a dû surmonter pour atteindre le pinacle de son sport avant de connaître une débâcle en mondovision.

Les grands champions sont plus humains lorsqu’ils chutent. C’est pourquoi cet ouvrage n’est pas un livre de sport mais une leçon de vie. Ecrit à un rythme haletant, il se lit comme un roman malgré le niveau de détails dans lequel il nous plonge.

NOTE : B.

Un commentaire sur “Lecture : “Tiger Woods” par Jeff Benedict et Armen Keteyian (2018, 512 pages)”

› Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo