Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Robert Gibbs, idiot utile à la Maison-Blanche puis chez Facebook ?

La presse américaine a bruissé de rumeurs toute cette semaine sur l’embauche supposée prochaine par Facebook de Robert Gibbs, directeur des relations presse de la Maison-Blanche depuis l’élection de Barack Obama qui vient de quitter ses fonctions (Gibbs, pas Obama !). Ce serait une nouvelle illustration de ma “théorie” de l’idiot utile.

En effet, l’un des avantages pour le dircom d’être un idiot utile (il faut bien qu’être crétin ait quelques bons côtés !) est qu’il peut être utilement idiot successivement dans plusieurs industries ou domaines d’activité très différents. Cela ne l’empêche pas, au contraire, d’avoir le bon niveau d’empathie avec ses publics cible ni d’être compétent (s’il a les quatre qualités que j’ai évoquées).

Robert Gibbs et Barack Obama dans le bureau ovale – (CC) The White House

J’espère pour ma part que Gibbs rejoindra Facebook car ce serait une parfaite rencontre entre un brillant (et drôle) communicant et une entreprise qui va faire face dans les prochaines années à des enjeux de communication majeurs (IPO en 2012, débat sur le respect de la vie privée, problématiques de sécurité, internationalisation…).

Un commentaire sur “Robert Gibbs, idiot utile à la Maison-Blanche puis chez Facebook ?”

› Ajouter un commentaire

D’après The New York Post, les entretiens de Robert Gibbs avec les responsables de Facebook ne se seraient pas parfaitement déroulés et il ne rejoindra pas l’entreprise de Palo Alto. Xophe

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo