Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Amazon complètement GaGa

Une opération marketing conjointe entre Amazon et Lady GaGa permet à l’entreprise de Jeff Bezos de se payer à vil prix une énorme campagne de publicité pour son offre de musique en ligne. Innovant ? Pas si sûr…

Amazon a en effet vendu durant quelques jours à 99 cents (au lieu de 10,99 dollars/euros) le nouvel album de Lady GaGa, “Born This Way”. D’après les chiffres cités par Billboard Magazine, Amazon aurait écoulé 440 000 albums de la star déjantée, dépensant 3,2 millions de dollars pour cette promotion.

Lady GaGa – (CC) nellyfus

La demande des fans de Lady GaGa pour “Born This Way” fut tellement forte le premier jour que les serveurs d’Amazon ne purent y répondre. Il faut dire que je trouve personnellement ledit album beaucoup moins décevant que la critique américaine, laquelle l’a généralement éreinté.

L’approche adoptée par Amazon est très maline : pour un investissement somme toute extrêmement modeste, Amazon – dont les réserves de cash s’élèvent à 3,7 milliards de dollars – s’est offert une campagne de publicité mondiale, avec la star la plus en vue de la planète musicale, pour son nouveau service de stockage de musique en ligne ‘Amazon Cloud Drive’. Amazon offrait également avec l’album 20 GB de stockage gratuit sur son nuage.

Le plus ironique est qu’Amazon mobilise des moyens hi-tech pour finalement mettre en oeuvre une stratégie promotionnelle aussi vieille que la grande distribution : l’appât du chaland par une promotion sur un produit-phare pour vendre ses autres produits. A fin 2010, Amazon détenait 13,5% du marché mondial de la vente de musique en ligne contre 65% pour iTunes (Apple). Cette semaine, Amazon a engrangé 38% des ventes de l’album de Lady GaGa contre 17,4% pour Apple.

Il est réjouissant d’observer ainsi le paradoxe de l’artiste censément la plus révolutionnaire de ces dernières années se prêtant à l’une des tactiques – l’acquisition subventionnée de parts de marché – les plus éculées du répertoire marketing. Adele, sa rivale soul, a encore des leçons de buzz à prendre.

Lady GaGa réussit ainsi à nous étonner de nouveau, peut-être involontairement cette fois. 🙂

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo