Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

La volte est plus lente en communication qu’en gymnastique

Se renier prend du temps.

C’est la réflexion que je me faisais en regardant le débat télévisé qui a opposé de nouveau hier soir les prétendants républicains à la Maison-Blanche. Les deux poids lourds de la primaire – l’ancien gouverneur du Massachusetts Mitt Romney et l’actuel gouverneur du Texas Rick Perry – furent aux prises avec leurs reniements respectifs dans le domaine social : celui que Romney a consenti il y a plusieurs années et celui dans lequel Rick Perry s’est engagé hier soir.

Mitt Romney est célèbre pour avoir initié au Massachusetts une réforme du système d’assurance-maladie qui a largement inspiré celle mise en oeuvre par Barack Obama l’an dernier, ce qui le dessert auprès des ultra-conservateurs. Mais il a eu le temps, depuis cinq ans, de faire évoluer son positionnement à ce sujet, commençant par se renier maladroitement lors de la primaire de 2007-2008 puis progressant jusqu’à maîtriser aujourd’hui son message et sa rhétorique. Surtout, le peuple américain a eu le temps d’oublier en partie cette facette du bilan de Romney et d’apprendre à connaître sa personnalité plus complètement.

(CC) Mark Nassal

(CC) Mark Nassal

Rick Perry, pour sa part, proclame urbi et orbi sa résolution à mettre un terme au système fédéral d’assurance sociale qu’il qualifie d’anticonstitutionnel. Mais une telle décision laisserait un grand nombre de personnes âgées – dont beaucoup sont républicaines – sans ressources. Pour la première fois depuis son irruption tonitruante sur la scène nationale il y a un mois, Perry a tempéré hier soir son langage à cet égard, cherchant notamment à rassurer ceux qui bénéficient aujourd’hui des subsides de ce programme. Mais le peu de temps qu’il lui reste pour se renier risque de le conduire à des voltes aussi spectaculaires et contre-productives que celles accomplies par Romney il y a quatre ans. Et on peut parier que Romney, qui est passé par là et connaît le prix d’un tel exercice, ne va pas le laisser s’en tirer à bon compte.

La majorité des candidats, au cours des primaires présidentielles, évoluent vers le centre de leur parti pour être plus éligibles dans l’élection générale. Ce qui est intéressant dans la primaire actuelle est que Mitt Romney réalise cette migration depuis la gauche du Parti Républicain et Rick Perry depuis sa droite.

Quoi qu’il en soit de l’issue du duel Romney-Perry, cet exemple illustre un principe de communication souvent oublié lorsqu’une crise éclate : la perte de crédibilité est généralement proportionnelle à la vitesse de reniement. Vos publics cible sont en effet déstabilisés – n’oublions pas que le cerveau traite tous les stimuli par rapport aux expériences qu’il connaît déjà – et vous êtes alors perçu au mieux comme incohérent, au pire comme opportuniste ou irresponsable. Naturellement, il est des situations où l’approche la plus intelligente pour l’intérêt général est de changer d’avis. Vos publics cible le comprendront alors plus aisément.

Pour le reste, ne croyez pas que vos audiences aient la mémoire si courte que cela. Elles ont la mémoire courte, certes, mais il leur faut du temps pour oublier…

 

DERNIERE MINUTE (14 SEPTEMBRE 2011)

Rick Perry perd du terrain sur Barack Obama dans les sondages. Alors que l’écart entre eux était de 6 points – en faveur d’Obama – il y a trois semaines, il est de 11 points dans les derniers enquêtes parues cette nuit aux Etats-Unis. Romney, de son côté, a seulement quatre points de retard sur Obama. La principale différence entre Perry et Romney, sans surprise, réside chez les électeurs indépendants (ceux qui ne sont enregistrés ni comme démocrates ni comme républicains) : Perry a 10 points de retard sur Obama au sein de cet électorat alors que Romney y bénéficie de 2 points d’avance sur le Président.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo