Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

La révolution managériale du patron de Barclays

Il n’aime pas les “cons” et va jusqu’à les licencier. Mais la connerie est-elle une notion objective ?

Comme l’a révélé The Guardian il y a quelques jours, Bob Diamond a instauré une règle anti-cons au sein de la banque britannique. Elle cible les banquiers qui se comportent comme des stars, qui sont trop cupides ou qui manquent d’esprit d’équipe. Diamond a symbolisé la nécessité d’une telle règle par le comportement de six collaborateurs de la banque qui, en 2002, avaient rapporté au bureau une note de frais de 44 000 livres pour des vins très rares consommés lors d’un déjeuner dans un restaurant de Londres.

Depuis la mise en place de cette nouvelle règle “éthique”, Diamond a déjà licencié 30 cadres de la banque. “Si quelqu’un ne peut pas se comporter aimablement avec ses collègues et ne se reconnaît pas dans la culture de l’Entreprise, peu importe son niveau de performance, il doit quitter la Barclays. Tout le monde peut être stressé de temps à autre mais personne ne devrait jamais cesser d’être gentil avec les autres”, affirme Diamond. Jusque-là, on peut tous être d’accord : la cohérence avec la culture d’une entreprise devrait en effet prévaloir sur la performance individuelle.

Le Siège de la Barclays à Londres – (CC) Ben Bodien

Mais Diamond précise ensuite : “tout le monde reconnaît un con lorsqu’il en voit un”. Cette seconde affirmation est beaucoup plus discutable car la connerie, me semble-t-il, n’est pas une notion objective. Aucune évaluation d’une caractéristique humaine ne l’est d’ailleurs vraiment. Mais juger qu’un collaborateur est ou n’est pas “con” revêt une dimension émotionnelle encore plus importante – comme l’utilisation du terme “con” le laisse d’ailleurs transparaître. Partant, elle est vraiment sujette à caution.

Bob Sutton, le professeur de management de l’Université de Stanford qui a inventé “the no asshole rule” (“la règle anti-cons”), est d’ailleurs lucide sur les risques que sa mise en œuvre peut comporter si elle est laissée à l’arbitrage – et à l’arbitraire – d’un seul manager. Imaginez que ledit manager soit lui-même un con…

Incidemment, Bob Diamond avait été fortement critiqué, lorsqu’il avait pris le poste de PDG de la Barclays il y a un an, pour le montant de ses émoluments annuels : 6,75 millions de livres.

Espérons pour lui qu’aucun membre de son Conseil d’Administration ne pensera que cela en fait un “con”.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo