Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Vendredi noir pour le marketing numérique

Le “Black Friday”, qui symbolise aux Etats-Unis le lancement de la saison des achats de fin d’année le lendemain de Thanksgiving, a livré un verdict bien noir sur l’efficacité marketing de certaines applications numériques.

Un rapport d’I.B.M. cité par le site Business Insider communique des données sur les achats en ligne réalisés à l’occasion du “Black Friday” :

  • le taux de conversion (pourcentage des Internautes qui achètent un bien sur le site web qu’ils visitent) a été de 4,58%, en augmentation annuelle de 9% ;
  • les équipements mobiles (smartphones et tablettes) ont représenté 16% des ventes en ligne contre 10% en 2011 et 24% du trafic Internet contre 14% l’an dernier, et ce alors que les smartphones représentent 55% des mobiles américains ;
  • le tableau est encore plus sombre pour les réseaux sociaux. Seulement 0,68% des ventes en ligne ont été suscitées par des liens cliqués sur Facebook (soit un déclin de 1% par rapport à l’an dernier). Twitter, pour sa part, a représenté 0% (contre 0,02% l’an dernier) du trafic commercial en ligne !

(CC) Fosforix

Ces résultats semblent démontrer que, lorsque les consommateurs “votent avec leurs portefeuilles”, ils font preuve de moins d’enthousiasme commercial pour les mobiles et les réseaux sociaux que celui que beaucoup d’études prospectives et certaines données réelles – tout aussi tangibles que celles d’I.B.M. mais pas comparables (lire par exemple ici) – leur prêtent.

Il me semble que cela témoigne du fait que l’industrie des nouvelles technologies est dans sa petite enfance. Il est donc normal que des chiffres apparemment contradictoires se fassent jour : les consommateurs tâtonnent et sont encore en phase d’apprentissage des applications offertes par ces technologies.

Il est en revanche certain que les données d’I.B.M. ne constituent pas une bonne nouvelle en termes d’image pour les acteurs concernés, au premier rang desquels Twitter, dont l’attrait auprès des marques et des publicitaires ne sort pas grandi de cette journée.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo