Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Quel sera le premier média grand public dans 3 ans ?

Le règne de la télévision est en danger. Et la menace ne vient pas de là où on l’attendrait forcément…

La société d’analyse des tendances mobiles Flurry a publié une étude – citée par TechCrunch – montrant que le temps passé par les consommateurs sur leurs applications mobiles dépasse celui qu’ils consacrent à surfer sur le web depuis leur ordinateur fixe et s’approche de celui qu’ils dédient à la télévision.

Les Américains utilisent leurs applications mobiles 127 minutes par jour contre 94 minutes il y a un an, soit une progression de 35% (cf. graphe ci-dessous). A l’inverse, leur utilisation d’Internet sur des ordinateurs fixes a décru de 2,4% à 70 minutes par jour. Ils passent donc désormais presque deux fois plus de temps sur leurs applications mobiles que sur un navigateur Internet classique. Et, comme ils regardent la télévision 168 minutes par jour, on pourrait assister d’ici deux ou trois ans à une révolution majeure lorsque les applications mobiles deviendront le premier média grand public.

(CC) Flurry

Le mobile constitue encore une terra incognita pour beaucoup d’investisseurs comme d’annonceurs. Son potentiel d’attractivité auprès des consommateurs semble pourtant presque sans limite. Ce qui signifie que l’opportunité d’y prendre un leadership durable dans beaucoup de domaines reste à saisir.

Qu’attendons-nous ?

2 commentaires sur “Quel sera le premier média grand public dans 3 ans ?”

› Ajouter un commentaire

je ne crois pas que la télévision va perdre du terrain face aux applis. Les applis et les réseaux sociaux en générale vont doper la télé. Il y a une vraie tendance celle de la consommation simultanée d’écrans :les live-tweets d’émission représente plus de 50% des tweets. La télévision et les réseaux sociaux ne fonctionnent pas en vase clos, mais sont des médias complémentaires. La télévision fournit de l’audience, touche un panel très large de personnes tandis que les réseaux sociaux donnent la possibilité au client de donner son avis, de commenter et à la marque de lui répondre plus facilement.

Cher Sabbagh,
Merci pour votre point de vue.
Les chiffres de cette étude montrent que la télévision perd déjà du terrain face aux applications et il serait étonnant que cette tendance s’inverse soudainement étant donné le développement de l’utilisation des applications.
Quant à la convergence/complémentarité entre applications et télévision (que j’évoque régulièrement sur Superception), elle est effectivement bien réelle. Mais il faut souligner que cette convergence des usages contribue au développement du temps passé sur les applications sans accroître celui passé devant la télévision. Elle contribue donc de fait à la tendance mise en exergue par Flurry au lieu de la contredire.
Bien à vous.
Xophe

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo