Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Ce n’est pourtant pas la lune…

Une mauvaise communication de crise reflète souvent une mauvaise gestion de crise. Démonstration avec Lance Armstrong.

Vendredi dernier, The New York Times indiquait que, selon des proches de Lance Armstrong et des dirigeants d’agences anti-dopage, l’ancien coureur serait prêt à admettre s’être dopé. Son objectif, tel que relaté par les sources du quotidien new-yorkais, serait de pouvoir reprendre part à des événements sportifs – il s’était mis avec succès au triathlon après la fin de sa carrière de cycliste. Or cela lui est impossible car il est interdit de toute compétition. Mais un aveu d’Armstrong pourrait lui valoir des difficultés juridiques et financières majeures, toute sa défense reposant sur des déclarations d’innocence faites sous serment.

Au-delà de ces arguties tactiques, l’article du New York Times montre que Lance Armstrong n’a absolument rien compris à ce qu’il doit accomplir pour se reconstruire personnellement et, plus encore, publiquement.

Il y a deux mois et demi, lorsque Armstrong était dépossédé de ses sept victoires dans le Tour de France, j’écrivais (lire ici) que la seule solution porteuse d’un avenir pour lui était de consentir à une complète confession et de venir sincèrement à résipiscence. On en est loin.

L’article du New York Times a en effet les inconvénients d’un aveu sans en avoir les avantages. Il confirme qu’Armstrong s’est dopé – il n’envisagerait pas, dans le cas contraire, d’avouer – mais ne permet pas au coureur de communiquer sincèrement sur cet aveu en lui donnant du sens.

(CC) Lance Armstrong, Twitter

Vous me direz peut-être qu’Armstrong n’est pas coupable des fuites qui ont eu lieu vers le grand quotidien. En l’occurrence, il en est responsable car il envisage son aveu dans un objectif égoïste – comment reprendre ma carrière de sportif de compétition ? – et aurait engagé des négociations avec les autorités anti-dopage dans cette optique. Si Armstrong avait préparé un aveu unilatéral dans un but de rédemption, il n’y aurait peut-être pas eu ces fuites médiatiques car moins de personnes auraient été au courant à l’avance. Et si des fuites avaient eu lieu, elles n’auraient pas eu la même conséquence car elles n’auraient pas porté le même message.

L’article du New York Times a donc confirmé la pire image d’Armstrong : celle d’un sportif égotiste prêt à tout pour atteindre ses objectifs sans se soucier de la moindre morale. Cette attitude était déjà perceptible dans la photo qu’il avait mise en ligne par pure provocation il y a un mois sur son compte Twitter : on l’y voyait dans une pièce de sa maison d’Austin (Texas) entouré de ses sept maillots jaunes du Tour de France (voir plus haut). Un bras d’honneur numérique après qu’on lui a retiré ses sept victoires.

Aujourd’hui, Lance Armstrong se prépare (peut-être) à avouer parce qu’il veut poursuivre sa carrière de sportif de compétition. On aurait préféré qu’il avoue parce qu’il voulait y mettre définitivement un terme pour entamer une nouvelle vie. Armstrong a été comparé à un parrain mafieux dans le rapport de l’Agence anti-dopage américaine (USADA). Mais même certains parrains furent capables d’une démarche de rédemption.

Armstrong, lui, semble ne rien comprendre et ne rien apprendre.

2 commentaires sur “Ce n’est pourtant pas la lune…”

› Ajouter un commentaire

Je crois qu’il y a erreur dans le titre de la photo:
“Back in Austin and just LYING around…”
ça correspond mieux à sa situation! ;-))

Par cette même occasion: merci pour tous ces billlets si intéréssants et si bien écrits.

Cher Carlo,

Merci pour votre appréciation de Superception.
Quant à la légende de la photo (au sujet de laquelle je suis d’accord avec votre remarque), il s’agit de celle écrite par Lance Armstrong lui-même sur Twitter… 😉
Bien à vous.

Xophe

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo