Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Les sources muettes

Plaidoyer pour le journalisme “à l’ancienne”.Il y a quelques jours, un éditorialiste du Chicago Tribune défendit les interviews réalisées par email (lire ici). Il regretta ainsi que plusieurs journaux aient récemment banni ce type d’entretiens avec leurs sources. La motivation de ces interdictions est d’éviter que les acteurs de l’actualité ne communiquent avec les journalistes à travers des réponses trop formatées et policées (dans les deux sens du terme).

Cela pourra paraître surprenant de la part d’un communicant – car une interview par email est moins aléatoire qu’un dialogue oral – mais j’adhère à ce point de vue. L’interview par email ne devrait être réservée qu’à des cas exceptionnels ne permettant pas, pour des raisons logistiques ou d’emploi du temps, une vraie interview, c’est-à-dire un échange entre deux individus.

(CC) CeBIT Australia

Le but d’une interview n’est pas de faire révéler un scoop, au détour d’une phrase, par son interlocuteur. Une interview vise à faire exprimer sa vérité à un individu, c’est-à-dire sa perception des faits dont il est acteur ou témoin. C’est une tâche qui nécessite à la fois une grande maîtrise du sujet traité et une importante capacité de connexion humaine. C’est pourquoi je nourris un si grand respect pour les intervieweurs (lire ici).

Certes, lorsqu’il s’agit d’obtenir des informations factuelles, l’interview par email a toute sa légitimité. Mais il s’agit alors davantage d’une demande de renseignements que d’une interview à proprement parler. Ces informations peuvent nourrir un article mais elles ne portent pas le témoignage ou le positionnement d’un acteur de l’actualité.

Une interview par email pourrait être réalisée par ces solutions d’intelligence artificielle qui, de plus en plus, produisent des dépêches et même des articles au style presque humain (lire notamment ici et ici). Mais il manque à ces logiciels ce qui fait le coeur de notre humanité et la richesse des interviews où les sources ne sont pas muettes : l’émotion.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo