Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

L’accélération de la réputation

Tout va plus vite à la baisse comme à la hausse, mais surtout à la baisse.

Il y a quelques jours, Jack Dorsey, le fondateur de Twitter et de Square, écrivait sur son fil Twitter : “vous ne valez que ce que vaut votre dernier tweet“.

Cette réflexion constitue une parfaite formulation d’un phénomène qui affecte les réputations de tous les individus et toutes les organisations : l’accélération du temps médiatique.

(CC) Xava du

(CC) Xava du

Cette accélération a deux conséquences : elle multiplie les opportunités de prise de parole pour les acteurs de l’actualité (les émetteurs) et rend plus difficile pour les consommateurs-citoyens (les récepteurs) la mémorisation des milliers de messages auxquels ils sont exposés chaque jour.

De ce fait, la pression est toujours plus grande sur les émetteurs dans la gestion de leur réputation : beaucoup plus que dans le passé, la moindre erreur peut désormais être fatale en termes de perception et envoyer l’émetteur concerné dans un long purgatoire, voire en enfer.

Même si une cure de silence prolongée est souvent le premier pas vers une rédemption réputationnelle, on peut se demander si le risque de perception est plus grand pour les individus et marques qui s’expriment souvent ou pour celles qui s’expriment peu : ceux-là ont plus de chances de commettre une bévue, ceux-ci ont moins d’opportunités de se rattraper lorsqu’ils en commettent une.

Partant du principe que tout individu et toute marque peuvent commettre une erreur, je considère pour ma part que le danger est plus élevé pour les émetteurs qui n’ont pas souvent l’occasion de prendre la parole : leur faux pas – qu’il s’agisse d’une déclaration, d’une annonce, d’une interview ou d’un tweet – risque de les définir plus longuement que ceux qui ont la possibilité de le corriger.

Plus on a la parole rare, plus il faut avoir la parole juste.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo