Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Vous voulez progresser ? Trouvez une audience.

Internet, vecteur d’amélioration sans équivalent.

WIRED a publié il y a quelques jours des extraits du prochain livre de Clive Thompson, “Smarter than You Think“, consacré aux effets intellectuels positifs des technologies numériques. J’espère que cet ouvrage contrecarrera le courant de pensée initié par “The Shallows: What the Internet Is Doing to Our Brains” de Nicholas Carr qui pose, sans le démontrer de manière convaincante à mes yeux, qu’Internet nous abêtit.

Loin de nous crétiniser, les technologies numériques nous ont transformés en intarissables producteurs de contenus : chaque jour, les Internautes du monde entier écrivent notamment plus de 400 millions de tweets, 16 milliards de mots sur Facebook ainsi qu’un million d’articles et deux millions de commentaires sur la plate-forme de blogs WordPress.

(CC) Ed Yourdon

(CC) Ed Yourdon

A la différence des anciens journaux intimes, cette production de contenus est adressée à un public. Or l’une des thèses mises en exergue par Clive Thompson est ce que les chercheurs en sciences sociales appellent “l’effet d’audience” qui nous porte à réaliser une meilleure performance lorsque nous sommes observés.

Thompson cite deux expérimentations qui montrent l’impact de ce phénomène :

  • en 2008, une équipe de l’Université Vanderbilt (Nashville, Tennessee) soumit des enfants de 4-5 ans à un exercice de logique. Les enfants furent répartis en trois groupes. Dans le premier, ils enregistrèrent leurs réponses sur un magnétophone. Dans le deuxième, ils durent expliquer leur raisonnement dans l’enregistrement. Dans le troisième, enfin, ils réalisèrent l’exercice devant leurs mamans. Le deuxième groupe – qui dut formuler sa méthode de réflexion – obtint de meilleurs résultats que le premier. Mais ce fut le troisième, celui qui disposa d’une audience, qui brilla le plus ;
  • plus récemment, Brenna Clarke Gray, une enseignante de l’Université Douglas (New Westminster, Canada), conduisit un test avec ses étudiants en leur demandant d’écrire des articles sur les grands auteurs canadiens pour Wikipédia plutôt que des rédactions qu’elle serait la seule à lire. Cette approche produisit une profonde différence : ses étudiants s’investirent beaucoup plus, apportant un soin inédit à la qualité de leurs écrits et à la vérification de leurs sources. Ses étudiants expliquèrent à Brenna Clarke Gray qu’ils craignaient davantage la critique des lecteurs de Wikipedia, qu’ils jugeaient plus exigeants que leur professeure.

En théorie, l’effet d’audience devrait se traduire par une exceptionnelle rigueur professionnelle dans les métiers du marketing et de la communication où toute activité est destinée à un public.

Je vous laisse juges de la pertinence de cette inférence…

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo