Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Chaque journée est une vie

Rencontre inattendue avec Gandhi.

Hier soir, au hasard de mes pérégrinations sur Twitter, j’ai découvert une citation du Mahatma qui m’a beaucoup ému : “chaque soir, lorsque je me couche, je meurs. Chaque matin, lorsque je me réveille, je renais“.

Il se trouve que c’est, certainement pour des raisons différentes de celles de Gandhi, la philosophie qui m’anime depuis que j’ai failli perdre la vie dans un accident d’alpinisme il y a plus de 12 ans.

La statue de Gandhi à San Francisco devant le Bay Bridge - (CC) Thomas Hawk

La statue de Gandhi à San Francisco devant le Bay Bridge – (CC) Thomas Hawk

Ainsi que je l’explique dans “Entre la vie et le vide“, le livre que j’ai consacré à la gestion de la peur par les alpinistes professionnels, mon accident a avivé ma conscience de la mort, me conduisant à vouloir profiter de chaque seconde de vie et à rendre chaque minute utile. Il me semble que c’est un sentiment abstrait tant qu’on n’a pas été confronté à sa propre fin et qui est d’autant plus fort que cette confrontation est violente.

De fait, le traumatisme créé par mon accident pimenta mon bonheur ultérieur en provoquant une relativisation radicale de mon échelle de contrariétés. Voir la mort en face me conduisit en effet à revoir ma vie, en laissant de côté les ambitions et conventions superficielles pour m’attacher davantage aux bonheurs simples que peut procurer une existence très favorisée et la conscience soudainement aiguisée de la limite du temps.

Faut-il presque perdre la vie pour vraiment la conquérir ? Comme l’a écrit l’écrivain irlandais C. S. Lewis, “la tragédie de la vie n’est pas qu’elle s’achève si rapidement mais que nous attendions si longtemps pour la commencer“.

C’est ainsi que je profite, depuis seulement 12 ans serais-je tenté d’écrire, de chaque minute et que chaque journée correspond pour moi à une petite existence dont j’essaie de tirer le maximum de bonheur possible.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo