Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Internet a-t-il vraiment changé le journalisme ?

Une réflexion intéressante d’un potentiel futur Prix Nobel d’Economie.

Matthew Gentzkow, professeur spécialisé dans l’économie des médias au sein de l’Université de Chicago, vient de se voir attribuer la Médaille Clark, sorte d’antichambre américaine du Prix Nobel d’Economie réservée aux moins de 40 ans. Il a été interviewé à cette occasion par le site web de la Fondation Nieman pour le journalisme de l’Université de Harvard.

Il partage dans cet entretien une vue très intéressante, parce qu’iconoclaste, sur le journalisme à l’ère d’Internet : une grande partie de l’équation économique des médias n’a pas évolué depuis le dix-neuvième siècle et est la même pour les médias écrits, télévisés et numériques. La création d’un site web est désormais gratuite mais le coût de production du journalisme demeure très élevé.

Matthew Gentzkow - (CC) University of Chicago Booth School of Business

Matthew Gentzkow – (CC) University of Chicago Booth School of Business

Les médias accomplissent trois tâches : la production d’informations (reportage sur le terrain et mise en forme des informations récoltées), leur interprétation (hiérarchisation et organisation des nouvelles à publier) et leur diffusion.

Selon Gentzkow, le web a radicalement changé les technologies utilisées pour la diffusion des informations et modifié le paysage concurrentiel de leur interprétation. Mais il n’a pas réellement affecté la manière dont l’information est produite : même si le journalisme citoyen se développe, des journalistes doivent toujours être envoyés sur le terrain pour rendre compte de l’actualité. La production d’informations reste donc la denrée rare, et ce même sur le web.

Cette analyse économique rejoint la double conviction que je partage avec vous depuis toujours sur Superception : in fine, ce sont toujours les contenus qui font la différence et c’est pourquoi la presse ne se sortira que par le haut – c’est-à-dire en faisant jouer son atout en la matière – de la crise qui la frappe.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo