Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Jusqu’où le jeu de chamboule-tout de Netflix ira-t-il ?

Alors que son arrivée en France se précise, Netflix poursuit son expansion outre-Atlantique en réécrivant les règles de la télévision traditionnelle.

L’entreprise spécialisée dans la distribution de programmes à la demande en flux (streaming) sur Internet a annoncé le recrutement de la comique et animatrice de talk shows Chelsea Handler. Celle-ci va quitter la chaîne E! où elle officie tous les soirs. Son contrat sur E! se termine dans deux mois et elle fera ses débuts sur Netflix au premier trimestre 2016.

Chelsea Handler trouvera sur Netflix un environnement particulièrement propice à son humour corrosif : elle ne risquera pas d’y choquer des annonceurs (il n’y en a pas) ou une partie du grand pubic.

De son côté, Netflix s’engage pour la première fois dans une programmation périssable au sens où, au contraire des séries et films qui peuvent être regardés bien après leur production, les plaisanteries de Chelsea Handler sur l’actualité ont une durée de vie limitée. Cependant, la production d’un talk show est significativement moins coûteuse que celle d’une série telle que “House Of Cards” ou “Orange Is The New Black”, les deux succès actuels du Groupe.

Chelsea Handler - (CC) David Shankbone

Chelsea Handler – (CC) David Shankbone

La nature éphémère des contenus de Chelsea Handler pose la question de la stratégie de Netflix à l’égard de leur diffusion. Alors que ce n’est aujourd’hui le cas d’aucun programme du Groupe – qui met par exemple tous les épisodes des nouvelles saisons de ses séries à disposition de ses abonnés en une seule fois -, l’émission de la comique sera-t-elle accessible sur la plate-forme chaque jour à heure fixe ? Sinon quel intérêt aura-t-elle étant donnée sa relation à l’actualité ?

Cette double interrogation ouvre la porte à une éventuelle révolution potentiellement préparée par Netflix qui pourrait chambouler de nouveau l’industrie de la télévision. Aujourd’hui, en effet, comme le rappelle Mashable, il est impossible techniquement de proposer en streaming une émission en HD tournée le même jour. Alors que les chaînes traditionnelles peuvent diffuser leurs émissions en direct à leur guise, il ne faut pas loin d’une journée aux diffuseurs sur Internet pour mettre en ligne leurs programmes. C’est la raison pour laquelle les talk shows nocturnes des grandes chaînes sont accessibles sur la plate-forme vidéo numérique Hulu seulement le lendemain. Ainsi donc, l’émission de Chelsea Handler, sur Netflix, ne pourrait-elle pas être réellement quotidienne dans les conditions techniques actuelles.

Chelsea Handler commençant son émission sur Netflix en 2016, on peut envisager que le Groupe soit en train de développer une solution lui permettant de diffuser le même jour ses productions. Cela signifierait qu’il pourrait aussi proposer des programmes en direct, tels que des émissions d’actualité ou, plus important encore, des événements sportifs. Ces contenus sont aujourd’hui la chasse gardée des chaînes traditionnelles et les plus exclusifs sont très rentables pour elles sur le plan financier et/ou en termes d’image.

Le monde de la télévision et, partant, celui du marketing sont peut-être à l’aube d’une mutation majeure.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo