Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Contrairement aux idées reçues, la publicité ne fait pas vendre d’alcool

Je voudrais aujourd’hui attirer votre attention sur une étude publiée dans The International Journal of Advertising qui examine la relation entre campagnes publicitaires sur l’alcool et ventes de spiritueux aux Etats-Unis.

Cette analyse couvre plus de quarante ans (1971-2012).

En résumé, elle montre que les ventes de bières, vins et alcools n’ont pas beaucoup varié sur cette période malgré l’augmentation de 400% des montants publicitaires investis pour les stimuler.

Les quelques changements enregistrés dans ce secteur sont liés à des évolutions démographiques, économiques et fiscales – et non à l’impact des campagnes de publicité.

Cela ne signifie naturellement pas que la publicité soit inutile pour tous les segments de marché car les produits alcoolisés correspondent à des sollicitations particulières chez les consommateurs.

(CC) Alex Brown

(CC) Alex Brown

Cependant, cette étude prodigue des enseignements très intéressants pour les pays, dont la France avec la loi Evin, qui limitent la publicité sur les produits alcoolisés.

Les Etats qui veulent réellement réduire la consommation d’alcool doivent trouver des solutions plus inventives que le malthusianisme marketing.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo