Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Hillary Clinton fait campagne pour s’éclipser

Régulièrement, je tombe sur un article que j’aurais aimé écrire.

C’est le cas d’un éditorial consacré par Jack Shafer, sur le site POLITICO, au lancement de la candidature d’Hillary Clinton.

Il y effectue une remarque brillante : l’ancienne Première dame pourrait être le premier leader politique à annoncer sa candidature pour la Présidence afin de diminuer l’attention médiatique sur sa personne.

L’effervescence créée par la perspective certaine de son entrée en lice était devenue tellement forte outre-Atlantique, comme je le soulignais il y a une dizaine de jours, que la seule solution était de faire éclater la bulle médiatique.

Hillary Clinton en campagne dans l'Iowa la semaine dernière - (CC) Barbara Kinney for Hillary for America

Hillary Clinton en campagne dans l’Iowa la semaine dernière – (CC) Barbara Kinney for Hillary for America

C’est pourquoi, selon l’expression de Shafer, elle “défait campagne” en parlant le moins possible et consacrant l’essentiel de son temps à écouter ses concitoyens. Elle demeure ainsi opérationnelle tout en ne faisant strictement rien alors que la première primaire démocrate n’aura pas lieu avant neuf mois.

Elle est aussi obligée de garder un oeil sur les révélations de la presse (lire notamment ici et ici) relatives aux dérives éthiques dont sont accusées la Fondation Clinton et elle-même lors de son passage à la tête du Secrétariat d’Etat (Ministère des Affaires étrangères).

Ces investigations font remonter la pression médiatique qu’Hillary Clinton s’était évertuée – avec succès – à tempérer grâce à sa stratégie de “défaire campagne”. C’est naturellement le risque induit par sa méthode : comme elle ne dit rien mais qu’elle est omniprésente, les médias doivent occuper le terrain à sa place.

Quoi qu’il en soit, ce début de campagne présente un passionnant cas d’étude sur le séquencement d’une communication aussi inévitable que prématurée et sur la gestion du vide de messages dans le contexte d’un trop-plein d’attentes.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo