Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Les applications de messagerie mobiles s’envolent

Elles devraient être utilisées au moins une fois par mois par 1,4 milliard de personnes à l’échelle mondiale en 2015 selon une étude d’eMarketer.

Les applications de messagerie alternatives1 (Facebook Messenger, Line, Snapchat, WeChat, WhatsApp…) bénéficieraient ainsi d’une croissance annuelle de 31,6% et d’un taux d’adoption de 75% chez les détenteurs de smartphones. Elles devraient compter 2 milliards d’utilisateurs dès 2018.

Facebook Messenger et WhatsApp – tous deux détenus par le groupe de Mark Zuckerberg – dominent ce marché avec une présence significative dans plus de 20 pays. C’est en Amérique latine que les applications de messagerie alternatives sont le plus utilisées.

(CC) Güldem Üstün

(CC) Güldem Üstün

Ces données confirment le succès croissant de ces applications, succès qui se fonde en particulier sur leur transformation en plates-formes de services intégrées, une évolution que j’avais décryptée au début de l’année.

Cependant, cette croissance peut encore être relativisée : le nombre d’utilisateurs mensuels de toutes les applications de messagerie est en effet équivalent à celui du seul Facebook.

Cela ne va pas durer.

1 Ou services par contournement ou, en anglais, OTT (over-the-top) : solutions qui utilisent le réseau Internet pour proposer des services souvent concurrents de ceux des opérateurs mobiles sans payer des subsides à ces derniers. On retrouve cette approche dans d’autres secteurs au premier rang desquels la télévision.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo