Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

La transformation du Washington Post par Jeff Bezos tient ses promesses

L’acquisition du vénérable quotidien par le fondateur d’Amazon avait été accueillie il y a deux ans avec scepticisme par une grande majorité d’observateurs qui soulignaient son manque de vision. Pourtant, il est en train de réussir en déployant la stratégie que j’avais annoncée à l’époque.

J’écrivais alors que sa feuille de route serait porteuse d’une triple révolution pour le journal et la presse écrite en général : la priorité à la relation client, l’innovation par expérimentations et l’inscription dans le long terme.

Il se trouve que l’article consacré par The Wall Street Journal à l’action du génial chauve au sein du Post met ce triptyque en exergue.

  1. Relation client : appliquant la même pratique qu’avec Amazon, Bezos traite lui-même les emails qu’il reçoit des lecteurs du Washington Post et challenge les équipes du journal pour qu’elles améliorent drastiquement les points faibles mis en lumière par leurs clients. Son intervention est particulièrement bénéfique dans le domaine technique où il fait bénéficier la direction informatique du Post de son expérience et de ses idées.
  2. Innovation : Bezos encourage toutes sortes d’expérimentations. Il se focalise notamment sur l’application mobile du quotidien et sa stratégie de diffusion. Le journal, qui publie 1 200 contenus par jour, diversifie sa production pour toucher un public plus large sur les réseaux sociaux. Contrairement à beaucoup de ses confrères, il met en ligne tous ses contenus sur Facebook Instant Articles et est très actif sur Apple News et Twitter Moments. Enfin, des synergies commerciales sont déployées avec Amazon pour proposer des abonnements à tarifs préférentiels au journal et à ses éditions numériques.
  3. Long terme : il enjoint les dirigeants du journal à privilégier le développement de son audience sur les gains financiers à court terme et leur donne les ressources économiques nécessaires pour ce faire.

By comScore & WSJ

Ainsi qu’il l’avait promis, Jeff Bezos ne s’implique pas dans les décisions éditoriales du journal, sa contribution étant limitée au mandat qu’il a donné à ses dirigeants : recruter les meilleurs journalistes dans tous les domaines.

Après deux ans de transformation, la réussite de la stratégie de Jeff Bezos est spectaculaire, comme le montre le graphe reproduit ci-dessus, en termes de trafic numérique. Au mois d’octobre, le Post a surpassé The New York Times et il se rapproche désormais de BuzzFeed. Son nombre de visiteurs uniques a presque triplé depuis son acquisition par le patron d’Amazon.

Un signe que les dinosaures ne sont pas condamnés à l’extinction à l’ère numérique.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo