Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Intuition vs. données : quelle est la meilleure aide à la prise de décision ?

Netflix, le diffuseur de contenus vidéo en flux (streaming), est l’une des entreprises qui accordent le plus d’attention au recueil et à l’exploitation de données relatives aux comportements de ses clients.

Pourtant, Reed Hastings, le co-fondateur et PDG de Netflix, a expliqué, lors de la conférence DLD tenue cette semaine à Munich, que, même si son entreprise est célèbre pour son investissement dans l’analyse de données, elle se fie in fine à l’intuition de ses dirigeants pour prendre ses décisions les plus importantes.

Pour être précis, Hastings évoqua la notion d'”intuition informée”, c’est-à-dire instruite par la somme de données accessibles en permanence aux décideurs de l’Entreprise.

Le cas de celle-ci est particulièrement intéressant à cet égard car elle combine une activité extrêmement subjective et une capacité à décortiquer le moindre usage de ses clients avec des données éminemment objectives.

Le propos de Reed Hastings vient en contrepoint à la mode actuelle du “Big Data” dont son entreprise est pourtant considérée comme l’une des plus performantes incarnations.

J’explique souvent qu’il faut renoncer au veau d’or que constitue le “Big Data” pour mieux valoriser les “Smart Data” qui éliminent le bruit afin de se concentrer sur le signal. En effet, davantage que les gros volumes de données, ce sont les petites données très précises qu’ils contiennent qui sont les plus instructives. Une approche “Smart Data” consiste à rechercher ces aiguilles dans des bottes de foin statistiques plutôt qu’à s’enivrer stérilement du volume de données à sa disposition.

Ces pépites statistiques permettent ensuite aux managers, à l’instar des dirigeants de Netflix, de se fier à leur intuition pour en tirer les meilleures décisions.

Déclarer un vainqueur entre intuition et données dans l’aide à la prise de décision reviendrait donc à s’interdire de valoriser l’intelligence humaine ou l’intelligence artificielle. Or, aujourd’hui, les meilleurs décideurs conjuguent les deux.

2 commentaires sur “Intuition vs. données : quelle est la meilleure aide à la prise de décision ?”

› Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo