Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

L’e-commerce progresse en France

C’est une étude de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance qui le révèle.

Le nombre moyen d’achats réalisés annuellement par les pratiquants français de l’e-commerce a doublé en sept ans, passant de 11,4 en 2009 à 22,9 en 2015.

En outre, la dépense annuelle moyenne des acheteurs électroniques français a substantiellement augmenté, progressant de 1 025 euros en 2009 à 1 780 euros en 2015.

Sur 2015, les dépenses totales des internautes français ont gonflé de 14,3% (contre +11% en 2014) pour atteindre 64,9 milliards d’euros.

(CC) Garfield Anderssen

(CC) Garfield Anderssen

Cette croissance plus forte s’explique notamment par une période de Noël (novembre et décembre) très dynamique (+12% par rapport à 2014) : les ventes en ligne de fin d’année ont crû de 11,4 milliards d’euros en 2014 à 12,8 milliards en 2015, un montant qui représente le double des 6,3 milliards d’euros enregistrés en 2010.

Ce développement résulte davantage du nombre important de nouveaux acheteurs et de la plus grande fréquence de leurs acquisitions en ligne que de la progression du montant moyen des achats.

Last but not least, la France a enregistré en 2015 la création de 25 000 nouveaux sites Internet marchands, un record dans notre pays en un an. Nous disposons désormais de plus de 182 000 plates-formes d’e-commerce.

Cependant, comme je l’avais relaté ici, la France pâtit toujours d’un retard sur le reste du monde en matière de commerce mobile.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo