Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Kickstarter : 7 ans, l’âge de raison ?

La plate-forme de financement participatif, qui célèbre son septième anniversaire, incarne à mes yeux ce qu’Internet peut apporter de meilleur aux individus comme à la collectivité.

Elle met en relation des créateurs et leurs clients potentiels afin de financer des projets qui, sans elle, ne pourraient pas voir le jour. En effet, elle permet de financer l’innovation en élargissant le pool des investisseurs au-delà des entreprises et institutions spécialisées.

Pour ce faire, elle crée une connexion émotionnelle plus forte que d’habitude entre le fournisseur et son client, en faisant de celui-ci un investisseur, et donc un partenaire, de celui-là. Le client est investi, émotionnellement et financièrement, dans le succès de la campagne qu’il soutient.

Kickstarter est également l’un des meilleurs vecteurs de marketing possible : elle fournit un canal de communication gratuit aux créateurs pour faire connaître leurs projets et trouver des soutiens. Enfin, étant donné que Kickstarter se rémunère en fonction du succès des campagnes, son équipe est très motivée à aider les promoteurs de projet à réussir.

Le cercle vertueux que Kickstarter crée pour les innovateurs et l’économie n’aurait pas pu voir le jour sans Internet. L’abolition des distances physiques et l’interactivité que le réseau mondial permet sont à la source de l’abaissement des barrières à l’entrepreneuriat réalisé par Kickstarter.

A cet égard, ce n’est certainement pas un hasard si Kickstarter fut lancé en 2009 à l’apogée de la crise du crédit. Alors que le financement institutionnel de projets innovants était presque impossible, Kickstarter sollicita les particuliers et mit en place une solution agrégeant de multiples contributions individuelles.

Le Siège de Kickstarter à Brooklyn - (CC) Yancey Strickler

Le Siège de Kickstarter à Brooklyn – (CC) Yancey Strickler

A l’occasion du septième anniversaire de Kickstarter, Yancey Stickler, son cofondateur et patron, a publié un article sur Medium où il dresse le bilan de l’activité de la plate-forme.

Celle-ci compte désormais 137 collaborateurs, dont 45% se consacrent au produit, 45% accompagnent les créateurs et financeurs de projet et 10% managent et soutiennent l’organisation interne.

L’an dernier, Kickstarter a franchi le cap des 100 000 campagnes financées et des 10 millions de financeurs. A ce stade, les différents projets ont recueilli 2,3 milliards de dollars en promesses de financement.

Le succès de la plate-forme lui a permis d’élargir la gamme des projets dont elle favorise l’aboutissement. Ainsi, ces six dernières années, un film financé sur Kickstarter fut-il nommé aux Oscars et, ces trois dernières années, un album financé sur Kickstarter nommé aux Grammys. Dans un autre domaine, Kickstarter a répondu positivement à une demande de la Maison-Blanche et mis sa plate-forme à la disposition du recueil de fonds pour l’aide aux réfugiés du Moyen-Orient.

Le principal défi de Kickstarter dans les prochaines années sera de continuer à améliorer le taux de réussite des projets qu’elle accompagne. Une étude qu’elle a menée à ce sujet avec la célèbre Wharton School de l’Université de Pennsylvanie a montré que 9% des projets financés – une proportion assez importante – ont échoué à délivrer à leurs investisseurs le produit ou service qu’ils leur avaient promis. Les résultats de cette étude sont mis à profit par l’équipe de Kickstarter pour éduquer les créateurs et mieux les accompagner au cours de leur aventure entrepreneuriale.

C’est ainsi que l’une des plus belles innovations de l’ère numérique pourra continuer de contribuer au développement de l’économie et de l’emploi ainsi qu’à l’épanouissement individuel de nombreux créateurs et investisseurs en herbe.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo