Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Une demande de pardon convaincante comprend six éléments

L’excuse est l’un des actes de persuasion les plus difficiles à maîtriser car la charge émotionnelle et l’exigence d’authenticité sont extrêmement élevées.

Une étude menée par une équipe de psychologues des universités d’Eastern Kentucky et Ohio a identifié les six composantes d’une excuse efficace :

  • expression d’un regret,
  • explication de ce qui s’est déroulé de manière regrettable,
  • reconnaissance de responsabilité,
  • repentance,
  • offre de réparation du mal causé,
  • demande de pardon.
(CC) Michael

(CC) Michael

Les excuses les plus probantes ont recours au plus grand nombre de ces six éléments. Mais, si vous ne devez en utiliser qu’un seul, le moins persuasif est la demande de pardon et le plus convaincant la reconnaissance de responsabilité, devant l’explication de ce qui s’est déroulé de manière regrettable et l’offre de réparation du mal causé.

Cependant, il convient de noter que cette étude a été réalisée à partir d’excuses écrites. Or celles-ci sont moins engageantes que des regrets exprimés oralement car elles ne sont pas influencées par le langage non verbal (ton de la voix, posture…) qui joue un rôle déterminant dans la perception.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo