Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Après 2 500 articles, j’embrasse de nouvelles curiosités

Je change mon rythme de publication sur Superception.

Cet article est le 2 500ème que je mets en ligne sur mon blog.

Depuis la création de celui-ci en mars 2011, j’ai publié au moins un article en français chaque jour (week-ends compris) et, depuis le lancement de sa version anglaise en octobre 2011, un article en anglais chaque dimanche. Soit 2 500 articles en 2 049 jours.

Cette production représente 984 453 mots ou 6,2 millions de caractères, soit l’équivalent, en volume, de 15 livres de 400 pages.

De même que Caton l’Ancien concluait tous ses discours en déclarant “Il faut détruire Carthage !“, j’analyse chaque information en pensant “Il faut écrire Superception !“.

Lors des conférences que je donne sur mon activité de blogueur, la question qui m’est le plus souvent posée concerne le temps que je consacre chaque soir à cette pratique. Or, plus que son caractère chronophage, c’est sa nature addictive qui me conduit aujourd’hui à changer mon rythme de publication.

Toute addiction est une entrave à la liberté. Or la rédaction quotidienne d’un blog crée une dépendance. Cette situation est d’autant plus aigüe dans mon cas que je publie Superception parallèlement à mon activité professionnelle.

(CC) Massimo Variolo

(CC) Massimo Variolo

La rédaction de Superception a toujours eu deux motivations.

Aaron Spelling, un grand producteur de télévision américain, avait l’habitude de dire que “la télévision est la meilleure alternative à l’ennui“. Je crois pour ma part que le meilleur antidote à l’ennui est la curiosité. Incidemment, je considère que celle-ci est l’une des qualités fondamentales d’un bon communicant. Avec les Etats-Unis, la politique et les nouvelles technologies, le management des perceptions est l’une de mes quatre passions. Ma curiosité inextinguible à son égard est la première motivation de Superception.

L’autre tient à ma philosophie de la vie : à mes yeux, celle-ci est un apprentissage sans fin et, partant, une remise en question sans limite. De fait, lorsqu’on cesse de vouloir apprendre, on cesse de vouloir vivre. Cette vision trouve son origine dans les quatre rencontres que j’ai eues avec ma mort (un accident d’alpinisme et trois arrêts cardiaques). D’ailleurs, comme je l’ai déjà souligné, ce blog, avant même d’être un outil de partage, est d’abord un moyen pour moi d’apprendre chaque jour davantage au sujet d’un domaine en perpétuelle mutation.

Ces deux motivations – curiosité et développement personnel – ne m’ont pas déserté. Je vais continuer à autant lire et réfléchir sur les enjeux de perception afin de progresser. Mais je vais me désintoxiquer de mon addiction à la rédaction quotidienne de Superception en renouvelant ma curiosité.

Je vais par exemple revenir à l’une de mes premières passions, la politique. Au début de ma carrière, j’ai en effet conseillé sur la politique internationale durant plusieurs années un dirigeant politique français de premier plan et ai aussi eu une brève expérience au sein de l’équipe d’un sénateur américain à Washington D.C. A ce sujet, je vais publier en janvier un livre de réflexions sur la crise politique américaine.

Je nourris également une idée de roman que je pourrais écrire dans le futur.

Mon sevrage sera donc d’autant moins difficile que ma curiosité s’épanouira sous d’autres formes.

De votre côté, vous continuerez de bénéficier d’un service équivalent de la part de Superception : j’aborderai synthétiquement dans la Newsletter Superception hebdomadaire, qui s’est bien développée depuis son lancement en février 2015, les sujets dont je ne traiterai plus sur ce blog où mon rythme de publication sera désormais variable. Je vous invite donc, si ce n’est déjà fait, à vous abonner à la Newsletter Superception pour ne rien perdre des contenus auxquels vous êtes habitués.

Je vous remercie une nouvelle fois pour votre fidélité et vous donne rendez-vous pour de nouveaux partages d’idées.

8 commentaires sur “Après 2 500 articles, j’embrasse de nouvelles curiosités”

› Ajouter un commentaire

Merci pour les 2500 articles aussi intéressants les uns que les autres!
Vos analyses pertinentes vont me manquer!
Bonne continuation!

Hâte de vous suivre sur d’autres supports (livre, newsletter,…)

Un grand merci pour votre message et votre fidélité.

Nous continuerons de nous retrouver sur Superception où je n’arrête pas de publier mes analyses. Je passe juste d’une régularité quotidienne à une périodicité aléatoire en fonction de l’actualité et de mes sujets de réflexion.

A bientôt donc sur Superception et ailleurs. 🙂

Xophe

Plus faible fréquence mais probablement aussi, voire plus forte, intensité ! La remise en cause perpétuelle est une leçon de vie. A bientôt . Jc

Avec quelques jours de retard, je prends connaissance de ce nouvel engagement. Hâte de découvrir tes nouveaux chantiers,
Amitiés,
Bertrand

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo