Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Tous journalistes ?

Le métier de journaliste est-il voué à disparaître sous les assauts des journalistes-citoyens ?

Doug Saunders, chef du bureau européen du journal canadien The Globe and Mail, a récemment “tweeté” le message suivant sur son flux Twitter : “‘Journaliste’ est un mot comme ‘jogger’ et non comme ‘ingénieur’. N’importe quel citoyen qui raconte ce qui se passe autour de lui est un journaliste”.

(CC) LWY

Sommes-nous des journalistes en puissance parce que nous pouvons écrire quelques lignes comme nous sommes des coureurs en puissance parce que nous pouvons mettre un pied devant l’autre ?

Je ne crois pas à cette idée. Un citoyen qui raconte ce qui se passe à côté de chez lui peut être un pourvoyeur d’informations mais un journaliste est bien plus que cela. Un journaliste, au sens le plus noble du terme, est un médiateur – terme qui, vous l’aurez noté, à la même racine que “média” – entre l’actualité et nous.

Cette médiation peut passer par la pure narration des faits dont il est le témoin, ce qui le rapproche alors du journaliste-citoyen sauf que le journaliste-citoyen voit son champ d’activité limité aux hasards de la vie. N’est pas reporter de guerre qui veut.

Plus important, cette médiation passe aussi par l’enquête pour décoder l’actualité à notre bénéfice et par l’analyse pour nous aider à mettre l’actualité en perspective. Ce sont deux pratiques que le journaliste-citoyen a plus de mal à appréhender. A mon sens, le journaliste-citoyen fait donc dans le témoignage (des faits) alors que le journaliste fait dans l’aiguillage (de notre réflexion).

Incidemment, on comprend mieux la crise de la presse quand on voit qu’un journaliste aussi respecté que Doug Saunders rend lui-même les armes en niant la valeur ajoutée de sa profession…!

3 commentaires sur “Tous journalistes ?”

› Ajouter un commentaire

Tout à fait d’accord – il ne faut pas réduire le rôle de journaliste à l’arrosage de faits et d’infos brutes qui se déroulent sous nos yeux. L’excitation autour de Twitter ces derniers temps d’un point de vue de l’information n’arrange rien, car on se rend bien compte à quel point Twitter est formidable pour accélérer la diffusion des faits, des infos brutes et du commentaire, mais combien il reste confus et bruyant. En outre, comme par hasard, les individus les plus intéressants sur Twitter restent les journalistes… CQFD? Faites l’exercice, et suivez un hashtag d’actu chargée (et pas juste votre timeline surement constituée de gens “de qualité” ;-), ça ne vole pas haut…

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo