Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Comment Twitter contribue aux campagnes électorales

Twitter ne contribue pas qu’à faciliter et propager certains soulèvements populaires dans des contrées plus ou moins lointaines. L’influence politique du média social le plus réactif de la planète est aussi sensible près de chez vous.

C’est ce que démontre 140elect, un site Internet américain dédié à la recherche politique sur Twitter, qui a listé les 10 raisons pour lesquelles le site de microblogging offre un réel potentiel pour booster les campagnes politiques des candidats qui y consacrent du temps et de l’énergie :

  • Générer du buzz au-delà des médias traditionnels : alors que les grands médias ont des difficultés à se concentrer sur plusieurs sujets d’actualité en même temps, Twitter constitue une plate-forme de communication sur laquelle plusieurs histoires peuvent coexister et atteindre directement les publics cible sans le tri opéré par les rédacteurs en chef des médias. Il faut en revanche que le message du candidat soit réellement intéressant pour devenir viral. C’est donc un outil particulièrement adapté pour les challengers.
  • Augmenter l’exposition sur les grands médias : les journalistes s’abreuvent de plus en plus d’informations et de tendances sur Twitter. 
  • Créer une communauté : un groupe d’abonnés (“followers”) sur Twitter est plus efficace, car plus engagé, qu’une liste de mailing.
  • Transformer les supporters en collecteurs de fonds : chaque abonné a ses propres abonnés et peut convaincre ceux-ci de contribuer financièrement à la campagne qu’ils soutiennent.
  • Organiser des actions de groupe : l’utilisation des fonctionnalités de géolocalisation est essentielle pour mettre en oeuvre ces actions localement.

  • Tester des messages en temps réel : comme l’écrit 140elect, “Twitter est le plus grand et le plus rapide focus group (groupe de discussion pour recherche marketing qualitative) au monde”.
  • Prévoir les résultats des sondages : voir mon récent article à ce sujet.
  • Répondre rapidement aux attaques : Twitter permet de répondre immédiatement aux gaffes du candidat et aux attaques de ses opposants en touchant à la fois les médias et les supporters du candidat qui peuvent alors se charger de propager la bonne parole.
  • Ajouter une touche humaine : le fait de répondre directement aux abonnés du candidat et de partager des informations que les grands médias ne reprennent pas (anecdotes, photos…) rend le leader politique plus accessible.
  • Faire de la publicité pour les événements de campagne : que le candidat passe dans une émission de télévision ou prépare un meeting, Twitter est un moyen idéal pour informer ses sympathisants à l’avance de ce rendez-vous et le leur rappeler quelques heures avant.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo