Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

La leçon de management de Jeff Bezos

Pour mon 300ème article sur Superception, il me fallait un sujet approprié. J’ai donc choisi de vous parler aujourd’hui de la passion. Après tout, c’est ce qui me motive à écrire ici chaque jour.

C’est une anecdote rapportée dans le (mauvais) livre consacré par Richard L. Brandt à Jeff Bezos, fondateur et PDG d’Amazon, qui me fournit l’illustration de ce que peut provoquer la passion pour son activité.

Lors de le création d’Amazon, tous les collaborateurs de l’Entreprise travaillaient jusqu’à deux ou trois heures du matin afin d’emballer et envoyer les livres commandés par leurs premiers clients. Le temps des premiers employés était alors tellement compté que Bezos avait d’ailleurs fait installer des tableaux blancs dans les ascenseurs pour que ses collègues et lui puissent y écrire des idées à la volée durant le seul temps inexploité qu’ils avaient dans leur journée de travail.

Jeff Bezos en couverture du dernier numéro de WIRED

Mais, s’il avait pensé aux tableaux des ascenseurs, le même Bezos avait négligé d’acheter de grandes tables pour faciliter l’emballage des colis expédiés par Amazon. Les collaborateurs de la jeune start-up et lui-même se retrouvèrent donc à genoux pour accomplir cette tâche à même le sol. Après plusieurs heures d’un tel labeur, Bezos indiqua à l’un des employés qui était à côté de lui qu’il allait leur falloir acquérir des genouillères pour l’ensemble du personnel. Selon le compte-rendu de cette conversation donné par Bezos durant un discours, son collègue le regarda comme s’il était un Martien et lui suggéra la solution la plus évidente : acheter des tables. “J’ai alors pensé que c’était l’idée la plus brillante que je n’avais jamais entendue de toute ma vie”, raconta Bezos.

Le fondateur d’Amazon est décrit par tous ceux qui l’ont fréquenté comme présentant une capacité exceptionnelle à conjuguer création d’une vision globale et maîtrise des détails les plus mineurs, deux qualités qui sont généralement difficiles à associer. Pourtant, en l’espèce, il avait complètement perdu de vue l’essentiel alors qu’il l’avait sous les yeux. Il était en effet aveuglé par sa passion pour l’entreprise qu’il était en train de créer et qui recevait ses toutes premières commandes.

La leçon de cette anecdote n’est pas que la passion rend stupide. Ce que je retiens de cette historiette est que la passion pour ce que vous faites peut vous accaparer tellement sur le plan émotionnel que vous pouvez en perdre vos qualités rationnelles, même lorsque, à l’instar de Jeff Bezos, vous êtes considérés comme l’un des dirigeants les plus intelligents de votre génération.

Et, loin d’être le signe d’une faiblesse (surtout si, comme Bezos, vous reconnaissez immédiatement votre erreur), ce manque passager de jugement révèle au contraire une qualité essentielle : c’est dans les périodes de votre vie où vous êtes le plus passionné par votre activité que vous êtes le plus vous-même et que, in fine, vous êtes le plus humain.

Essayez donc de vivre vos passions (professionnelles et personnelles), tout le bonheur que vous pouvez trouver dans la vie suivra comme par miracle.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo