Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

La guerre des Trois aura bien lieu

Entre Google, Facebook et Twitter, la lutte pour la domination du marché publicitaire sur téléphones mobiles ne fait que commencer.

La grande majorité des médias ont titré cette semaine sur le fait que Twitter-David gagnerait plus d’argent sur les téléphones mobiles que Facebook-Goliath. Mais la vérité est beaucoup plus nuancée.

L’étude publiée par le cabinet d’analyse de marché eMarketer, qui est la source de ces articles, estime certes que Twitter générera 129,7 millions de dollars de chiffre d’affaires publicitaire sur mobiles cette année contre seulement 72 millions pour Facebook.

Mais, malgré mon inclination pour Twitter, je me dois de souligner que l’avantage du site de micro-blogging sera, toujours selon eMarketer, de courte durée. Dès 2013, Facebook devrait ainsi engranger 387 millions de dollars, soit 100 millions de dollars de plus que Twitter. Facebook serait alors le deuxième média publicitaire sur mobiles loin derrière Google. Le groupe de Larry Page truste plus de 50% du marché, notamment grâce à son quasi monopole, sur mobiles comme sur ordinateurs, dans la recherche.

Facebook joue – volontairement ou involontairement – le long terme sur les mobiles, un segment de marché crucial à son développement et à sa valorisation boursière ainsi que les tourments connus lors et depuis son introduction en Bourse l’ont montré (lire notamment ici et ici).

(CC) Anthony Ryan

Aujourd’hui, le modèle publicitaire de Twitter, qui passe en particulier par des tweets sponsorisés, est plus facilement adaptable aux mobiles que celui de Facebook, qui dépend encore en majorité de bannières. Cela ne fait que quelques semaines que le réseau de Mark Zuckerberg a lancé une offre publicitaire spécifique aux mobiles. Cela explique son retard cette année sur Twitter et sa croissance potentiellement effrénée l’an prochain (multiplication par 5 de ses revenus).

Globalement, eMarketer prévoit que le marché publicitaire sur mobiles atteindra 2,6 milliards de dollars cette année et 12 milliards en 2016, notamment grâce à la croissance de… Facebook et Twitter qui s’évertuent à combler leur énorme retard sur Google.

La guerre des Trois ne fait que commencer.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo