Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Les Zuckerberg nous fatiguent

Coup de gueule contre la fatuité.

Randi Zuckerberg, la soeur du fondateur et PDG de Facebook, fait le buzz depuis deux jours sur Internet. Elle s’en serait probablement passé et nous encore plus !

En résumé, Randi a mis en ligne sur Facebook une photo de sa famille s’amusant avec Poke, la dernière fonctionnalité en date du site créé par son frère – d’ailleurs visiblement très intéressé par la chose sur le cliché. Elle s’est ensuite plainte que cette photo ait été reprise sur Twitter, ce qu’elle considère comme une atteinte à sa vie privée.

L’objet du délit – (CC) Randi Zuckerberg

En effet, Callie Schweizer, une collaboratrice de Vox Media, vit la photo des Zuckerberg sur son fil d’actualités Facebook car elle est amie avec la soeur de Randi qui y est identifiée. Elle pensa alors que le cliché était public car elle est aussi abonnée au flux Facebook de Randi Zuckerberg. Schweizer mis donc en ligne la photo sur son compte Twitter sans le moindre état d’âme.

C’est alors que Randi Zuckerberg proclama que sa vie privée avait été violée. Schweizer s’excusa, supprima la photo de son compte Twitter mais eut quand même le droit à une condescendante et disproportionnée leçon de morale de Randi : “étiquette numérique : toujours demander la permission avant de mettre en ligne publiquement la photo d’un ami. Ce n’est pas une question de réglage de confidentialité mais de décence humaine“.

Je m’agace peut-être inutilement en ces temps de fêtes mais je trouve pour ma part affligeant que Randi Zuckerberg trouve cette affaire suffisamment grave et sa légitimité personnelle assez forte pour donner urbi et orbi des leçons de “décence humaine”. Rappelons juste deux éléments pour remettre Randi Zuckerberg à la place qu’elle n’aurait jamais dû quitter :

  • profitant de la notoriété de son frère, elle produit une émission de télé-réalité consacrée à la Silicon Valley. C’est probablement l’effet de l’alcool que je n’ai pas bu lors du réveillon de Noël qui m’a fait oublier que la télé-réalité représente la quintessence de la “décence humaine” ;
  • le credo de son frère – et ancien patron – est que, plus les gens partageront leur vie sur Internet, meilleur le monde sera. En l’occurrence, le monde serait manifestement meilleur si Randi partageait moins sa bêtise avec lui.

En effet, il est difficile de réussir en si peu de temps et à propos d’un incident aussi mineur à faire montre d’autant de stupidité et, pire, d’arrogance. Jugez-en :

  • ainsi que le montre le compte-rendu des relations de Callie Schweizer sur Facebook avec Randi Zuckerberg et la soeur de celle-ci, la petite aventure qui vient d’arriver à Randi est le résultat des seules conditions d’utilisation du réseau social en matière de vie privée. Les paramètres de confidentialité de Facebook sont de plus en plus complexes à maîtriser et Randi Zuckerberg vient de démontrer au monde entier que les progrès promis depuis belle lurette par son frère sont si peu patents qu’elle-même s’y perd. Ce faisant, elle a porté un coup à Facebook en termes de réputation. Si Randi Zuckerberg avait été moins arrogante et n’avait pas sauté sur son clavier pour accuser Callie Schweizer, elle aurait pu se renseigner auprès d’un expert de Facebook – son frère, par exemple – pour tenter de comprendre l’origine de cette fuite ;
  • dans un tweet envoyé à Callie Schweizer, Randi Zuckerberg explique qu’elle est sensible à sa mise en ligne de son cliché sur Twitter car elle veut éviter que “des photos privées ne fassent l’actualité”. Sachant que cette affaire fait la Une des médias à travers le monde, on peut dire qu’elle a brillamment rempli son objectif. Le plus paradoxal dans cette affaire est que la photo en question donne une image humaine de la famille Zuckerberg – ce qui n’est pas si fréquent -, laquelle famille il vaut manifestement mieux avoir en photo qu’en conversation sur Twitter. 😉

Au fait, rappelez-moi quel job occupait récemment encore Randi Zuckerberg ? Responsable du marketing de Facebook. Dans ce type de poste, on doit connaître les basiques du site web que l’on promeut, non ? Et on doit aussi avoir un minimum de notions sur le fonctionnement des médias, non ?

Je recommande à Randi de ne surtout pas s’aventurer sur Instagram, la dernière grosse acquisition de son frère. Quant à Mark, il a bien fait de changer de responsable marketing…

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo