Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Coca-Cola confronté à un défi marketing (presque) sans précédent

Se réinventer sur un nouveau marché des plus inattendus.

En effet, la relative libéralisation de la Birmanie (ou Myanmar) permet à Coke d’y effectuer son retour après 60 ans d’éclipse. L’entreprise d’Atlanta n’est plus absente que de deux pays : la Corée du Nord et Cuba.

Mais comment l’une des marques les plus célèbres au monde allait-elle se présenter aux consommateurs de l’un des pays les plus hermétiquement fermés de la planète ?

Ainsi que le raconte AdAge, les équipes marketing du Groupe revisitèrent ses archives pour trouver la réponse à cette interrogation. Plus précisément, le patron du marketing de Coca-Cola pour l’Asie du Sud-est se rendit au siège de la marque afin d’étudier comment celle-ci se présenta aux consommateurs américains en… 1886 !

Il constata à cette occasion que le message de Coke à l’époque était très simple, à l’inverse d’une certaine dérive marketing actuelle. Il centra donc la campagne de réintroduction de la marque en Birmanie sur deux qualités de la boisson éponyme : son goût et son caractère rafraichissant. D’autres messages un temps envisagés furent abandonnés au profit de cette simplicité.

C’est dans les vieilles canettes qu’on fait les meilleures campagnes.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo