Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Le rôle des réseaux sociaux dans le printemps arabe n’est pas un mythe

C’est ce que démontre une étude réalisée par l’Université Northwestern du Qatar, le campus créé en 2008 par la célèbre université de Chicago.

Ce sondage a été mené auprès de plus de 10 000 personnes dans huit pays : Arabie saoudite, Bahreïn, Egypte, Emirats arabes unis, Jordanie, Liban, Qatar et Tunisie.

Il montre que Facebook est désormais la troisième source d’information médiatique la plus populaire du monde arabe. Au niveau régional, Al Jazeera se classe première avec 26% des répondants devant Al Arabiya (16%) et le réseau de Mark Zuckerberg (10%). Celui-ci est même la première source d’information en Tunisie (52% des participants).

Cette étude met également en exergue, selon l’un de ses responsables interrogé par le site britannique Journalism, le poids des relations interpersonnelles : elles constituent la deuxième source d’information des citoyens derrière la télévision mais devant Internet, la presse écrite et la radio.

(CC) Rafiq Phillips

(CC) Rafiq Phillips

On retrouve l’importance accordée à ces relations dans l’utilisation exceptionnellement forte des réseaux sociaux dans cette région, plus importante encore, en proportion de la population totale connectée à Internet, qu’aux Etats-Unis ou en Europe de l’Ouest.

A cet égard, il est intéressant de souligner que c’est Facebook – où les connexions sont d’abord fondées sur les relations personnelles – plutôt que Twitter – pourtant le réseau social idéal pour suivre l’actualité – qui se taille la part du lion numérique dans le monde arabe.

Face à des médias traditionnels souvent peu crédibles et dans le cadre d’une culture fortement communautaire, les réseaux sociaux trouvent ainsi dans le monde arabe un terrain d’influence politique aujourd’hui sans égal.

Il reste à observer comment cette influence évoluera dans le temps face aux défis que son développement porte : libération de la parole, renouvellement des élites, déstructuration des piliers traditionnels de la Société…

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo