Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Twitter transforme-t-il les agences de presse en agences de paresse ?

C’est la question que m’inspirent les résultats d’une étude menée par l’Université d’Edimbourg.

Ainsi que le relate FastCompany, cette analyse indique que, si les agences de presse dominent encore la dissémination de l’actualité, Twitter est plus rapide pour certaines catégories d’informations : le sport, les drames et parfois les émeutes (voir graphe ci-dessous).

(CC) The University of Edinburgh’s School of Informatics

(CC) The University of Edinburgh’s School of Informatics

Plus généralement, au-delà de la concurrence qu’elle impose aux agences de presse, Twitter leur dicte également un raccourcissement du temps de relation de l’actualité, ce qui remet en cause le sérieux de la vérification des faits.

A cet égard, la crédibilité des médias classiques reposera à terme sur le maintien de ce sérieux et non sur une course de vitesse avec les journalistes amateurs plus ou moins bien intentionnés du réseau de micro-blogging.

Sinon les agences de presse se transformeront en agence de paresse.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo