Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Google n’est pas l’ennemi de la presse

C’est ce que pense (comme moi) le patron du Guardian.

Andrew Miller, PDG de l’un des journaux les plus respectés dans le monde, s’est exprimé il y a quelques jours lors de la conférence Digital Media Strategies.

Il a indiqué qu’il est trop tard pour mettre en place un paywall (système payant limitant le nombre d’articles accessibles gratuitement aux internautes) sur le site web du Guardian mais que ses revenus numériques augmentent malgré tout, notamment grâce à son expansion aux Etats-Unis et en Australie.

Surtout, Andrew Miller a expliqué que les groupes de presse devraient tirer parti du fonctionnement de l’Internet ouvert (“open web“) pour aller chercher les lecteurs là où ils sont afin de leur proposer du journalisme de qualité, et ce qu’ils paient pour en bénéficier ou pas.

(CC) Matthew Burpee

(CC) Matthew Burpee

La réalité du monde actuel est que les gens grignotent l’actualité et The Guardian s’y adapte. Etre ouvert n’est pas un luxe ; c’est ainsi que le web fonctionne et, désormais, nous aussi“, a-t-il affirmé.

A ses yeux, exploiter l’Internet ouvert induit de travailler avec tous les acteurs numériques qui envoient du trafic vers le site du Guardian. Il a ainsi montré des données internes confirmant que Facebook, Google, Reddit, Twitter et d’autres plates-formes numériques redirigent des internautes vers The Guardian. “Ce ne sont pas nos ennemis mais nos amis et d’autres salles de rédaction devraient s’en rendre compte“. C’est précisément la position que je défends régulièrement (lire notamment ici).

Pour Miller, les journaux qui n’évolueront pas dans ce sens verront la durée de vie de leurs articles être de plus en plus courte et, partant, leurs contenus être moins lus, ce qui va à l’encontre de leur intérêt économique. “L’enjeu, aujourd’hui, n’est pas de protéger notre ancien business model mais de nous adapter au web“.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo