Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Publicité : Internet supplante la télévision hertzienne pour la première fois

Une étude de PricewaterhouseCoopers pour l’Internet Advertising Bureau (IAB) relatée par Mashable signale que, pour la toute première fois, le chiffre d’affaires publicitaire généré par le web aux Etats-Unis a dépassé celui produit par la télévision hertzienne.

Les revenus de la publicité numérique ont atteint 42,8 milliards de dollars outre-Atlantique en 2013, enregistrant une progression annuelle de 17%. La recherche demeure le premier vecteur publicitaire numérique avec près de la moitié de ses revenus.

(CC) PricewaterhouseCoopers

(CC) PricewaterhouseCoopers

Le principal moteur de l’expansion de la publicité numérique est le mobile. Cela représente une évolution majeure par rapport à ces années pas si lointaines où la monétisation des usages mobiles relevait du casse-tête chinois.

La publicité sur mobiles a engrangé un chiffre d’affaires de 7,1 milliards de dollars en 2013, plus du double de celui réalisé l’année précédente. C’est la troisième année consécutive qui voit la publicité mobile produire une croissance à trois chiffres. Sans surprise, Google et Facebook dominent ce segment.

La télévision hertzienne, quant à elle, représente un chiffre d’affaires publicitaire de 40,1 milliards de dollars et la télévision câblée 34,4 milliards. Ainsi, si la télévision hertzienne est supplantée pour la première fois par Internet, la télévision dans son ensemble demeure toujours le premier média publicitaire.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo