Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Le “chat grincheux”, un business de 100 millions de dollars

Un modèle numérique et vertueux de création de valeur.

Tardar Sauce est une chatte de deux ans mieux connue sous le nom de “Grumpy Cat” (“chat grincheux”). Elle génère des revenus si importants que sa propriétaire, Tabatha Bundesen, une serveuse de restaurant de 28 ans, a récemment démissionné de son travail dans l’Arizona*.

C’est son frère Bryan qui a mis en ligne sur Reddit la première photo de Tardar Sauce alors qu’elle avait quatre mois. Ce cliché transforma instantanément la féline en star du web social.

Aujourd’hui, le chat grincheux – qui, paraît-il, est charmant – compte 6,2 millions de fans sur sa page Facebook, 445 000 abonnés à son compte Instagram et 230 000 fidèles de son fil Twitter. Certaines des vidéos de sa chaîne YouTube ont été vues plusieurs millions de fois (la vidéo reproduite ci-dessus a même été visionnée près de 16 millions de fois !).

Dans les quatre derniers mois et bien que sa propriétaire refuse davantage de propositions qu’elle n’en accepte, Gumpy Cat est apparue dans des émissions télévisées américaines aussi regardées que “The Bachelorette”, ”American Idol”, “Good Morning America” (voir ci-dessous), les “MTV Movie Awards” et des programmes de la célèbre chaîne de téléachat QVC.

Grumpy Cat a aussi été la vedette d’un spot publicitaire visible ci-dessous (mais a décliné une vingtaine d’autres propositions) et d’un livre (“Grumpy Cat: A Grumpy Book”) vendu à plus de 500 000 exemplaires en 15 langues. Elle tourne actuellement un film pour la télévision (“Grumpy Cat’s Worst Christmas Ever”). Last but not least, elle compte pas moins de 400 produits à son effigie.

On pourrait disserter à l’infini sur le désir de divertissement dans une période de crise que le succès de Grumpy Cart exprime. Je me contenterai d’y voir l’incarnation d’un modèle numérique et vertueux de création de valeur pas moins nécessaire dans ladite crise.

Ben Lashes, l’agent de Grumpy Cat, estime ainsi le chiffre d’affaires total généré par la chatte à 100 millions de dollars, dont ses propriétaires ont recueilli une somme à sept chiffres. Il l’appelle “la Marylin Monroe des chattes”.

Que dire de plus ?

* Source des principales informations de cet article : The Hollywood Reporter.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo