Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

La stratégie RH aussi ambitieuse que courageuse du New York Times

Une énergique préparation de l’avenir.

Même s’il innove plus que la moyenne de la presse écrite, le grand quotidien new yorkais n’est pas assuré d’un avenir serein sur le plan économique tant la révolution numérique constitue une remise en cause profonde de ses modes de production et de diffusion comme des habitudes de consommation de ses lecteurs.

Mais la stratégie de ressources humaines déployée par le Groupe impressionne par son ambition et son courage. En effet, alors qu’il a supprimé plusieurs centaines de postes ces dernières années*, il n’a pas réduit l’effectif total de sa salle de rédaction (1 330 personnes) depuis le pic atteint en 2008 comme le montrent des chiffres publiés par The Huffington Post.

Le Siège du New York Times à Manhattan - (CC) Christophe Lachnitt

Le Siège du New York Times à Manhattan – (CC) Christophe Lachnitt

Il a adapté ses équipes aux défis du futur et à la stratégie qu’il développe pour les relever.

Il fait ainsi partir les collaborateurs les plus expérimentés et supprime des emplois dédiés à son édition papier. Cela lui permet de créer des postes – souvent occupés par des professionnels beaucoup plus jeunes – dans la vidéo numérique, le développement sur les mobiles, l’engagement des audiences et le suivi des données, autant de domaines considérés comme prioritaires dans le rapport du journal sur sa politique d’innovation.

La salle de rédaction du New York Times compte aujourd’hui le double de collaborateurs de celle du Washington Post**, et ce malgré les recrutements effectués par ce dernier depuis son acquisition par Jeff Bezos.

Le quotidien new yorkais nous montre que la réduction malthusienne des effectifs n’est pas la seule stratégie pertinente en période de bouleversement. Les vainqueurs sont alors souvent les dirigeants qui ont l’ambition de définir une stratégie positive de sortie de l’inconnu et le courage de faire le pari d’adapter leur pool de talents à cette stratégie.

* Tout récemment encore, il a annoncé 100 licenciements.

** Qui compte 650 personnes contre 900 au milieu des années 2000.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo