Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

L’efficacité des publicités numériques en débat

A la fin de l’année dernière, Google révélait que 56% des publicités sur le web ne sont vues par personne.

C’est évidemment un sujet d’inquiétude majeur pour les annonceurs qui se retrouvent confrontés à une version moderne du fameux apophtegme de John Wanamaker, un grand patron américain de la distribution du début du vingtième siècle qui expliquait qu’une moitié du budget qu’il dépensait en publicité était inutile mais que le problème était qu’il ne savait pas laquelle.

Alors que les technologies numériques offraient aux marketeurs la perspective d’une mesure sans précédent de leur ROI (retour sur investissement), cette promesse est loin d’être tenue dans le domaine publicitaire.

Certaines grandes marques demandent donc aux plates-formes numériques de faire auditer par des organismes tiers la visibilité des publicités qu’elles diffusent. Seule cette mesure permettrait aux annonceurs de comparer pertinemment les performances des différents médias numériques.

Kellogg a cessé de réaliser des campagnes sur YouTube et Facebook afin d’obtenir gain de cause à cet égard. Kraft Foods adopte la même approche avec des médias qu’il ne nomme pas. GroupM et Unilever, de leur côté, exigent de n’être facturés que pour les publicités qui sont vues par leurs audiences cible.

(CC) Project Matt

(CC) Project Matt

Google vient de publier des données concernant les publicités diffusées sur YouTube qui auraient 91% de chances d’être vues. Mais ce sont des données internes qui ne sont validées par aucun organisme extérieur.

Facebook, lui, travaille avec le Media Rating Council afin d’être accrédité et de développer un standard de mesure de la visibilité de ses publicités mobiles, lesquelles représentent désormais la majorité de son chiffre d’affaires.

Mais les deux géants, connus pour être très protecteurs de leurs données, sont largement en retard sur ABC, AOL, CBS, eBay, Hulu, Fox, NBC, The New York Times, The Wall Street Journal, Turner et Yahoo! qui, eux, travaillent avec les marques pour effectuer une mesure tierce de la visibilité de leurs publicités.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo